Un nouveau Matrix en préparation ? C'est ce que rapporte The Hollywood Reporter.

Je me souviendrai toujours du jour où cet ami est venu chez moi avec la K-7 de Matrix, me lançant sans détour que j’allais voir un film qui changerait ma vie. Nous étions jeunes, presque encore des enfants incapables de comprendre la subtilité du long métrage des sœurs Wachowski, mais il faut reconnaître qu’il avait raison : Matrix, comme peu de film, n’est jamais sorti de mon esprit (contrairement à ses suites, dont je ne me souviens même plus). Alors quand j’apprends d’une information exclusive du Hollywood Reporter que Matrix pourrait être rebooté, mon sang ne fait qu’un tour.

D’après le magazine américain, toujours bien informé sur les sujets liés au cinéma, la Warner Bros. serait en train de commencer les préparatifs pour un reboot de Matrix. Difficile de savoir pour l’heure s’il s’agira d’une suite ou d’un remake, ce qui ne manquerait pas de décevoir les fans. Il est en effet assez déplacé de faire subir à une œuvre majeure l’épreuve de la réédition… moins de 20 ans après l’original.

Et la raison est bien simple : a priori, une œuvre cinématographique majeure est intemporelle. Certes, les effets spéciaux et autres images de synthèses du film ont peut-être vieilli, mais les questions métaphysiques et technologiques posées par Matrix n’ont pas été tranchées, résolues ou mises de côté — Elon Musk parle encore de l’homme dans un simulateur à chaque fois qu’il en a l’occasion. Même l’esthétique du film, qui puise aussi bien dans la science-fiction japonaise que dans des œuvres plus intime, n’est pas dépassée : elle est aujourd’hui encore symbolique malgré sa ringardise quand elle est utilisée à tort et à travers pour illustrer l’informatique.

The Hollywood Reporter peut aujourd’hui affirmer que le projet en est à ses balbutiements, mais les informations du média n’augurent rien de bon : les sœurs Wachowski ne seraient pas impliquées dans le projet et Joel Silver, le producteur de la franchise original a cédé ses droits à Warner Bros. Le studio souhaiterait pourtant l’impliquer d’une manière ou d’une autre. Le nom de Michael B. Jordan est aussi évoqué : c’est lui qu’on a pu voir à l’œuvre dans Creed et qui tiendra un rôle clef dans Black Panther, le Marvel prévu pour 2018. Soit.

Personne n’imaginerait réécrire Flaubert avec des smartphones et des applications de rencontre

Personne n’imaginerait réécrire Flaubert avec des smartphones et des applications de rencontre pour moderniser la narration : pourquoi s’obstine-t-on à re-tourner ou relancer des œuvres cinématographiques plutôt qu’à créer du neuf ? La réponse est peut-être plus à chercher dans le porte-monnaie que dans le cinéma, malheureusement.

Partager sur les réseaux sociaux