Si tous les yeux sont tournés vers La Belle et la Bête en ce mois de mars, Disney prépare déjà son prochain live-action, centré sur Aladdin. La firme vient d'ouvrir les castings, prenant soin au passage d'éviter les accusations de whitewashing.

Le temps passe, mais les personnages emblématiques des longs-métrages d’animation Disney ne prennent pas une ride. Mieux encore, ils reviennent les uns après les autres sur grand écran, dans de nombreux live-actions, quitte à risquer l’overdose.

En ce début de 21e siècle, la firme aux grandes oreilles doit cependant faire quelques ajustements pour ancrer ses intrigues et personnages dans un présent heureusement plus tolérant. Cela passe, par exemple, par l’arrivée du tout premier personnage ouvertement homosexuel de Disney, que l’on découvrira dans La Belle et la Bête le 22 mars prochain.

Des personnages originaires du Moyen-Orient

Les studios sont également attendus au tournant pour le live-action en préparation qui devrait mettre en scène l’histoire d’Aladdin. Disney est en effet surveillé du coin de l’œil par de nombreux fans, craignant de voir ce film tomber dans le whitewashing. Comprenez, le fait de faire jouer à des acteurs blancs, et actrices blanches, des personnages racisés.

Prenons l’exemple d’Aladdin. Si la ville d’Agrabah est bien évidemment inventée de toutes pièces, l’imagination voudrait qu’elle se situe quelque part au Moyen-Orient. Donner les rôles d’Aladdin, Jasmine et autres personnages de l’histoire à des acteurs blancs, et mis en scène comme des personnes originaires d’Orient (avec de potentiels stéréotypes à la clé), pourrait s’avérer très maladroit — pensez à Ghost in The Shell, dans le même ordre d’idée.

Dans son annonce pour le casting des personnages de Jasmine et Aladdin, Disney a donc décidé de mentionner clairement que « ces personnages sont originaires du Moyen-Orient  ». L’annonce, relayée par The Independent, précise également que les protagonistes du film ont entre 18 et 25 ans, savent chanter et danser.

Les premières répétitions sont prévues pour le mois d’avril. Quant au tournage, il devrait avoir lieu entre les mois de juillet 2017 et janvier 2018. Nous saurons donc d’ici cette deadline si Disney a tenu sa promesse de ne pas céder aux sirènes du whitewashing dans ce live-action qui succédera à La Belle et la Bête, et sa bande-annonce qui avait pulvérisé tous les records.

Partager sur les réseaux sociaux