Blizzard va s'attaquer aux joueurs profitant de l'expérience donnée gratuitement dans les parties personnalisées.

Dans toute expérience multijoueur qui se respecte, qui plus est quand elle rassemble une immense communauté, la triche est un fléau que les studios doivent combattre. Et dans le cas d’Overwatch, Blizzard Entertainment veille au grain. Le géant américain doit notamment faire face à des joueurs sans scrupule qui n’hésitent pas à utiliser une faille dans le système pour emmagasiner de l’expérience sans rien faire. L’astuce consiste à participer à de fausses parties personnalisées pour farmer les points donnés à chaque fin de match sans avoir besoin d’être devant son écran. Dans un post publié sur les forums officiels, Jeff Kaplan a mis en garde ces « criminels », les menaçant de bannir leur compte.

La triche, c’est mal

Le directeur d’Overwatch explique, « Abuser et exploiter des parties personnalisées ou n’importe quel autre mode pour gagner de l’expérience sans être actif n’est pas correct. La raison pour laquelle je tiens à être transparent sur ce sujet est que nous allons commencer à prendre des mesures disciplinaires contre ceux qui prennent part à ce genre d’activité.  »

Il liste ensuite les comportements susceptibles de conduire à une suspension du compte. Seront bannis ou susceptibles de l’être :

  • Ceux qui créent une partie personnalisée encourageant les joueurs à gagner de l’expérience en restant inactifs ;
  • Ceux qui rejoindront une partie avec l’intention de gagner de l’expérience en restant inactifs ;
  • Ceux qui nommeront une partie personnalisée d’une manière connotant que gagner de l’expérience en restant inactifs est correct (attention aux mauvaises blagues).

Par son post, Jeff Kaplan tient à responsabiliser les joueurs, invités à signaler les tricheurs, et prouve une nouvelle fois que Blizzard veut un Overwatch sain et juste. Les actes de certains joueurs conduisent d’ailleurs à des changements mineurs : plus d’expérience et mise en place d’un timer AFK (away from keyboard) pour les escarmouches dans les parties personnalisées.

En parallèle, et comme promis il y a peu, nous avons droit à un nouveau comics chargé d’en dire plus sur l’univers du FPS. Onzième du nom et intitulé Binaire, il s’intéresse à la rencontre entre Bastion et Torbjörn et vous pouvez le lire à cette adresse.

Partager sur les réseaux sociaux