Séries fantastiques, biopics et grands noms du cinéma américain : Netflix revient ce mois-ci avec une sélection éclectique. Voici ce que vous réserve la plateforme de streaming en mars.

Février et la frénésie de ses Oscars ne sont déjà plus qu’un lointain souvenir, et nous voilà déjà en manque de paillettes, de discours grandiloquents, de smokings brillants, de ratés monumentaux, bref, du monde merveilleux d’Hollywood. Alors, certes, Netflix se laisse encore devancer par Amazon pour ce qui est de la cérémonie emblématique réunissant le gratin de l’industrie cinématographique à Los Angeles.

Mais son catalogue va encore s’enrichir en mars d’une quantité de séries, films et documentaires qu’on vous propose de découvrir, comme chaque mois, sur Numerama (si vous êtes en retard sur février, c’est par ici que ça se passe).

Séries

Marvel’s Iron Fist — 17 mars

Commençons fort avec l’arrivée exclusive de la série Marvel’s Iron Fist le 17 mars. Quinze ans après un crash d’avion dans lequel Danny Rand (Finn Jones) est présumé avoir trouvé la mort, il refait surface pour reprendre son entreprise familiale. Sauf que, depuis le temps, ses proches ont pris le temps de tremper dans la corruption et la criminalité.

Grâce à sa connaissance des arts martiaux, et sa maîtrise de la technique du Poing de fer, Danny Rand va se lancer dans un combat acharné contre les criminels qui lui barrent la route. Avec, comme d’habitude chez Marvel, le fameux dilemme qui devrait saisir le héros : choisir entre sa famille, ou sa mission. Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, on connaît la chanson.

13 Reasons Why — 31 mars

Adapté du roman du même nom écrit par Jay Asher en 2007, 13 Reasons Why raconte l’histoire de Clay Jensen, un jeune homme qui reçoit treize cassettes enregistrée par son amie Hannah Baker avant qu’elle ne mette fin à ses jours. Chacune est consacrée à une personne qu’elle a côtoyé, et qui ont eu un impact sur sa décision de se suicider.

Selena Gomez endosse le rôle de cette jeune fille morte, mais pourtant incroyablement vivante aux oreilles de son confident dans l’au-delà, Clay Jensen, incarné par Dylan Minnette.

Greenleaf, saison 1 — 3 mars

Place au drama avec la première saison de Greenleaf, produite par Oprah Winfrey. La série nous embarque dans le quotidien de la famille Greenleaf, ses mensonges et, surtout, ses scandales. Dans l’église dont l’évêque James Greenleaf (Keith David) a la charge, les secrets sont bien gardés, ou au contraire, éclatent en plein jour. Tout commence avec le retour de Grace Greenleaf dans sa famille, alors que sa sœur vient de mourir dans d’étranges circonstances.

Love, saison 2 — 10 mars

Débarquée sur Netflix en février 2017, Love revient ce 10 mars pour une deuxième saison. De façon amusante, émouvante ou parfois carrément gênante, la série donne un aperçu d’une relation amoureuse version 21e siècle, avec ses moments euphoriques, intimes et parfois humiliants.

Samuraï Gourmet, saison 1 — 17 mars

Inspiré du manga  du même nom et du travail de Masayuki Kusumi, cette série prévue pour le 17 mars est centrée sur le personnage de Takeshi Kasumi. L’homme, qui s’est tué au travail toute sa vie, découvre pendant sa retraite les joies d’un bon repas et d’une bonne boisson qui l’accompagne.

De nouvelles habitudes de vie qui réveillent sa personnalité intérieure, celle d’un samouraï errant librement dans un Japon en pleine guerre civile. Le tout compté en douze épisodes.

Grace and Frankie, saison 3 — 24 mars

En mars, Netflix diffusera également la troisième saison de Grace and Frankie, dont le premier épisode avait été dévoilé en 2015. On y faisait la rencontre de Grace (Jane Fonda) et Frankie (Lily Tomlin), deux femmes qui n’ont a priori rien en commun… à part l’amour que leurs maris respectifs se portent.

Les deux amoureux décidant de concrétiser leur couple par les liens sacrés du mariage, les deux divorcées n’ont alors d’autre choix que de devenir amies, malgré elles. Un cocktail qui semble fonctionner, et que Netflix a décidé de renouveler pour encore une saison.

Ingobernable, saison 1 — 24 mars

Si les secrets d’État vous passionnent, sachez que Netflix commencera à diffuser le 24 mars la première saison d’Ingobernable. Avec Kate del Castillo dans le rôle principal, cette série suit le parcours de la première dame du Mexique, qui a perdu foi en son mari et met ses convictions et ses efforts au service de la recherche de la vérité.

Ungobernable Netflix

Trailer Park Boys, saison 11 — 31 mars

Cette série canadienne aux allures de faux documentaire raconte de façon satirique le quotidien de résidents d’un trailer park, ou parc de maisons mobiles. Jouant sur le stéréotype souvent accolé à ce type de logement (qui seraient peuplés par des personnes pauvres et aux mœurs douteuses), Trailer Park Boys conte les aventures de trois amis, qui suivent immanquablement le même schéma pendant les premières saisons : sortir de prison, échafauder de nouvelles magouilles… avant de retourner en prison.

Trailer Park Boys

Shadowhunters : The Mortal Instruments, saison 2 — 7 mars

Fans de loups-garous, de vampires et autres démons maléfiques, voilà qui devrait vous réjouir : en mars, la saison 2 de Shadowhunters : The Mortal Instruments, débarque sur Netflix. Nous retrouverons Clary Fray, descendante d’une longue lignée de chasseurs de démons à moitié humains, qui tente de sauver sa mère de leurs griffes.

Riverdale, saison 1 — 3 mars

Riverdale est une ville calme et tranquille, où il fait bon vivre. Du moins, en apparence. Derrière ce tableau idyllique, se cachent en réalité de nombreux dangers. À commencer par la mort de Jason Blossom, dont le fantôme semble encore habiter les lieux alors que la rentrée approche.

Pour Archie Andrews, c’est le moment d’un nouveau départ, malgré la fin de sa liaison secrète avec sa professeur de musique. Pour Betty Cooper, secrètement amoureuse d’Archie, les choses pourraient bien changer aussi : une nouvelle est arrivée en ville, et elle semble avoir un passé scandaleux.

Films

Burning Sands — 10 mars

Netflix propose également en ce mois de mars une sélections de films originaux, à commencer par Burning Sands. Disponible le 10 mars sur la plateforme, cette fiction nous emmènera à Zurich. Là bas, un étudiant brillant intègre une fraternité, où le bizutage est un passage obligé. Mais les choses dégénèrent, et c’est dans une nuit d’enfer que s’embarque le jeune homme. Ces 1 heure et 42 minutes seront dramatiques, vous êtes prévenus.

Deidra and Laney Rob a Train — 17 mars

Cette comédie dramatique indépendante est fort bien résumée par son titre. Elle raconte effectivement l’histoire de deux soeurs, Deidra et Laney, qui prévoient une série de cambriolages à bord de trains. Dit ainsi, cela ne les rend certes pas très sympathiques, mais elles ont quelques circonstances atténuantes : leur mère est en prison, et puis il faut bien payer les factures.

The Most Hated Woman in America — 24 mars

Inspiré de la véritable histoire de Madalyn Murray O’Hair, figure de l’athéisme américain et militante en faveur de la séparation de l’Église et de l’État, ce biopic s’intéresse particulièrement aux efforts de cette activiste afin de bannir la lecture de la Bible dans les écoles publiques. Un combat pour la laïcité qu’elle a contribué à porter devant la Cour Suprême américaine. Son rôle est incarné ici par l’actrice Melissa Leo.

The Most Hated Woman In America Netflix

The Discovery — 31 mars

C’est l’une des grandes inconnues de notre existence : y a-t-il une vie après la mort ? The Discovery part de ce postulat métaphysique pour construire un scénario qui flirte avec les genres de la science-fiction et du fantastique. Alors qu’un scientifique parvient à prouver que oui, une autre vie nous attend après le trépas, il provoque sans le vouloir une vague de suicides. Et comme si ce n’était pas déjà assez terrible, il se fâche avec son propre fils, qui fréquente une femme bien mystérieuse.

Documentaires

Five Came Back — 31 mars

Meryl Street à la voix off, Steven Spielberg, Francis Ford Coppola, Guillermo Del Toro, Paul Greengrass et Lawrence Kasdan en interview. Tous ces grands noms du cinéma américains se retrouvent dans ce documentaire consacré à la manière dont la Seconde Guerre mondiale a façonné l’industrie cinématographique, et inversement. Five Came Back donne également la parole à des réalisateurs qui ont interrompu leur carrière pour partir au front, comme John Ford ou Frank Capra.

Five Came Back Netflix

Pour les kids

Dinotrux, saison 4 — 31 mars

À moitié dinosaure, à moitié camion : le rêve de tout enfant, non ? À partir du 31 mars, les enfants pourront découvrir dans une quatrième saison les les aventures du géant Tim Rux, un Tyrannosaurus Trux, et de son petit compagnon Zoutil, un Reptoutil. Ensemble, les Dinotrux et Reptoutils se sont associés pour vaincre leur ennemi juré, D-Strux. « Accrochez-vous, ce n’est pas le moment de péter un boulon ! », prévient Netflix.

Dinotrux Netflix

Buddy Thunderstock, saison 1 — 10 mars

Buddy Thunderstock n’est pas un chien comme les autres. D’abord, il parle, mais ça, à la limite, ce n’est pas très surprenant dans un dessin animé. Surtout, c’est lui qui met l’ambiance dans la ville de Greasepit avec ses aventures hautes en couleur. Ce chauffeur de camion adore la vitesse : dérapages incontrolés à prévoir à partir de ce 10 mars.

Bottersnikes & Gumbles, saison 2 — 24 mars

Enfin, Netflix poursuit la diffusion de Bottersnikes & Gumbles à partir du 24 mars. Ce dessin animé tout droit débarqué d’outre-Manche raconte les aventures des Gumbles, de petites créatures amusantes qui préfèrent éviter de se frotter aux méchants Bottersnikes, leurs alter-éco verts et malodorants.

Partager sur les réseaux sociaux