Un studio spécialisé dans la création d'expériences éducatives en réalité virtuelle est en train de développer un jeu de VR sur le Titanic. Il permet de se plonger dans la peau d'un passager pendant son naufrage comme d'explorer l'épave du navire.

Immersive VR Education, un studio spécialisé dans la création d’expériences éducatives en réalité virtuelle, s’est tourné vers le financement participatif sur Kickstarter pour concrétiser sa prochaine simulation, le Titanic VR. Oubliez l’histoire d’amour entre Leonardo DiCaprio et Kate Winslet, le projet se propose simplement d’explorer le navire bien connu avant — et pendant — sa disparition dramatique en 1912.

Titanic VR nous glisse en effet directement dans la peau d’un passager du navire lors de sa collision avec un iceberg dans l’Océan Atlantique. L’expérience ne s’arrête toutefois pas au drame puisque l’on peut ensuite explorer son épave à bord d’un sous-marin.

David Whelan, le CEO d’Immersive VR Education, explique : « L’histoire du Titanic n’est jamais sortie de l’imaginaire collectif grâce à tous les films, livres et documentaires sortis au fil des années. Nous pensons qu’il est temps de raconter cette histoire en réalité virtuelle afin que les gens puissent l’expérimenter d’une manière qu’on imaginait impossible.  »

Plusieurs jeux éducatifs sur des événements historiques

Pour réaliser un environnement fidèle et réaliste, les développeurs ont lu beaucoup d’ouvrages et ont passé au crible plusieurs plans des ingénieurs qui ont conçu le navire.

Le studio tente de récolter 50 000 euros pour développer le jeu, mais, à quelques jours de la date limite, il a obtenu seulement 31 000 euros de financement. Cependant, Whelan ne compte pas abandonner ce projet même en cas d’échec : « Si nous n’atteignons pas notre objectif, nous serons ralentis, mais on ne s’arrêtera pas pour autant. »

L’équipe d’Immersive VR Education s’était déjà fait connaître grâce à son expérience de réalité virtuelle sur la mission spatiale Apollo 11, couronnée de plusieurs prix.

Partager sur les réseaux sociaux