Tremblez salles obscures ! Netflix vient de signer un de ses achats les plus symboliques avec l'exclusivité du prochaine Scorsese. Le géant du streaming rencontre le géant du cinéma.

The Irishman, soit le nom du prochain Scorsese qui succédera à Silence attendu en salles françaises en février, n’ira pas à la rencontre des cinémas. Comme le révèle IndieWire, ce nouveau long du réalisateur mythique de Taxi Driver, sera une exclusivité du géant du streaming — Netflix.

Neuvième collaboration entre Robert De Niro et Martin Scorsese, The Irishman entrera donc dans la très respectée lignée des Affranchis, Mean Streets, Casino, Raging Bull etc. Film de gangsters annoncé, ce nouveau Scorsese s’essaiera à l’adaptation de I heard you paint houses, biographie romancée de la vie de Frank Sheeran, un best-seller américain qui avait pris toute sa saveur sous la plume de Charles Brandt.

De Niro, Scorsese, Les Affranchis

Sheeran est une figure historique de la pègre, tueur à gages au service de la mafia. Il serait responsable de la mort de plus de 25 personnes. Surnommé l’irishman, cet assassin légendaire serait mêlé de près à la disparition très énigmatique de Jimmy Hoffa, baron de la pègre des années 1970.

Qui imaginait il y a à peine cinq années Al Pacino, De Niro, Pesci et Scorsese réuni par le géant du streaming ?

De Niro sera l’irlandais, mais il ne devrait pas être la seule figure de proue d’un casting très emblêmatique du cinéma de genre, on devrait également y trouver Al Pacino et Joe Pesci. Le trio est réuni par le projet depuis 2012, mais pris par Silence, le réalisateur n’a pas encore commencé le tournage.

En signant ce que l’on imagine être un faramineux chèque en blanc, plus de 100 millions de dollars de budget toujours selon Indiewire, Netflix ne prend finalement pas tant de risques. Que le film soit une réussite franche ou passable, l’événement cinématographique a de quoi faire trembler Hollywood. Qui imaginait il y a à peine cinq années Al Pacino, De Niro, Pesci et Scorsese réunis par le géant du streaming ?

Reed Hastings, CEO de Netflix

L’opportunité se serait présentée à Netflix à la suite du départ de Brad Grey, proche du cinéaste, de Paramount. Peu assuré par l’ambition du studio pour son film, Scorsese s’est donc offert une liberté créative et financière à défaut d’un passage en salles obscures.

La sortie de The Irishman est attendue sur Netflix pour 2019, avec une sortie probable en fin d’année pour s’assurer une belle place aux Oscars, une occasion (enfin) pour Reed Hasting d’aller parader à la plus importante messe hollywoodienne.

À lire sur Numerama : Pourquoi les Oscars préfèrent Amazon à Netflix

Partager sur les réseaux sociaux