Blizzard annonce que la prise en charge de Windows XP et de Windows Vista prendra fin cette année. Le studio explique que ces deux OS sont désormais trop vieux et qu'il est temps de migrer sur un système plus récent.

Si vous arpentez encore les vastes territoires de World of Warcraft avec un Windows antédiluvien, prenez garde : au cours de l’année, Blizzard ne prendra plus en charge les plus vieilles versions du système d’exploitation qui sont encore utilisées par une portion non négligeable des particuliers. C’est ce qu’annonce un message publié sur l’ensemble des forums du studio américain.

La fin du support concerne plus précisément Windows XP et Windows Vista, deux OS respectivement sortis il y a quinze et dix ans et vis à vis desquels Microsoft lui-même est en train de tourner la page. Il a déjà abandonné XP il y a plusieurs années puisque sa prise en charge a officiellement pris fin le 8 avril 2014. Quant à Vista, c’est bientôt l’heure de la retraite : son support étendu prendra fin le 11 avril.

WoW Legion Illidan

 

 

Même si Microsoft s’est détourné de XP et Vista, Blizzard avait fait le choix de maintenir la prise en charge de ces deux systèmes d’exploitation puisque « une bonne partie de notre public les [utilisait] encore ». Mais maintenant, il est temps pour ceux restés sur ces vieux OS de passer à un système d’exploitation moderne. Après tout, « trois versions majeures de Windows sont maintenant sorties », relève Blizzard.

Trois versions majeures de Windows sont maintenant sorties

Le célèbre MMORPG de l’entreprise californienne n’est pas le seul jeu à être affecté. Sont aussi concernés Diablo III, Hearthstone, Heroes of the Storm et StarCraft II, c’est-à-dire tous les jeux récents de son catalogue. Bien sûr, les jeux plus anciens pouvant se jouer hors-ligne, comme Warcraft II : Tides of Darkness ou StarCraft premier du nom ne sont pas du tout concernés.

Blizzard prévient : « lorsque ces anciens systèmes d’exploitation ne seront plus pris en charge, ils ne pourront plus faire fonctionner nos jeux ». Il est donc indispensable que les retardataires et les réfractaires prennent dès à présent les dispositions qui s’imposent, même si Blizzard assure que ce changement, qui « sera progressif et débutera plus tard dans l’année », sera accompagné de nouvelles alertes.

Partager sur les réseaux sociaux