Final Fantasy XV a commencé à rapporter de l'argent à Square Enix dès le 29 novembre dernier. Une vraie success story.

Nos confrères de chez DualShockers sont allés rendre une petite visite à Square Enix, le temps de s’entretenir quelques instants avec Hajime Tabata, l’homme se cachant derrière Final Fantasy XV. L’occasion de récolter quelques informations sur le RPG dont une qui paraît plutôt étonnante : oui, le titre disponible sur PlayStation 4 et Xbox One a déjà dépassé son seuil de rentabilité. Mieux, il l’a fait depuis le tout premier jour. Cela signifie que Final Fantasy XV rapporte de l’argent à la firme nippone, expliquant, en partie, pourquoi les développements le concernant sont loin d’être terminés (mises à jours et DLC).

Par ici la monnaie

S’il y a de quoi être surpris, c’est tout simplement parce que Final Fantasy XV a connu une préparation chaotique, démarrée il y a plusieurs années déjà et maintes fois recommencées, ce qui préfigurait un budget monstrueux. Le résultat, bien qu’ayant le goût d’inachevé, a plu aux fans et ils étaient des millions à se ruer dans les magasins le 29 novembre dernier.

À cette date fatidique, Square Enix sabrait déjà le champagne en annonçant avoir distribué cinq millions d’exemplaires dans le monde (versions dématérialisées comprises), chiffre qui a été porté à six millions au mois de janvier dernier. Commercialement parlant, un bel avenir est donc promis à Final Fantasy XV.

Et ceux qui ont craqué seront rassurés d’apprendre que 70 % des équipes ayant travaillé sur le RPG continuent d’officier dessus. Du rab qui se matérialisera par des contenus payants et gratuits qui rythmeront le cycle de vie du jeu. Square Enix ne chôme pas pour faire fructifier son hit, pour le plus grand bonheur des joueurs l’ayant plus qu’attendu.

Partager sur les réseaux sociaux