Le FPS de Blizzard Entertainment revendique désormais 25 millions de joueurs. En huit mois...

Alors qu’il est en pleine célébration du Nouvel An chinois, Overwatch en profite pour franchir tranquillement et sûrement la barre des 25 millions de joueurs, un club dont peu de jeux peuvent se targuer d’appartenir et qu’a récemment rejoint un phénomène comme Rocket League. Depuis son lancement en mai 2016, le FPS de Blizzard Entertainment est un véritable bulldozer, concentrant le savoir-faire et la marque de fabrique du géant américain pour s’assurer une bonne place dans les charts malgré un pari un peu osé à la base (se lancer dans le genre FPS compétitif sans aucune expérience).

Le double de WoW

Entre la propension de Blizzard Entertainment à créer des univers solides et chatoyants et celle d’alimenter en contenu (mises à jour, événements, rééquilibrage, merchandising), il est difficile d’affirmer que le succès d’Overwatch est dû au hasard. Encore récemment, les développeurs ont lancé des festivités aux couleurs de l’Année du Coq, matérialisées par l’ajout d’un mode Capture de Drapeau. C’est une autre preuve de la volonté de rassembler la communauté et de ne pas la lâcher.

Finalement, ces 25 millions représentent plus du double de la base générée par World of Warcraft pendant ses meilleures années. Certes, le MMORPG est payant mais il s’appuie sur une licence connue, populaire et appréciée. Avec Overwatch, tout était à faire et l’essai est plus que transformé pour Blizzard. Au passage, le FPS est actuellement proposé à 37,99 € sur le PlayStation Store (au lieu de 69,99 €). La version PC coûte seulement 39,90 €, si vous ne voulez pas jouer à un FPS au pad (on vous comprend).

Partager sur les réseaux sociaux