Le directeur de The Legend of Zelda: Breath of the Wild a confié que la future aventure de Link aura plusieurs fins. Cela n'arrangera pas nos vies sociales.

Après plusieurs années d’attente, les joueurs vont pouvoir enfin mettre les mains sur The Legend of Zelda : Breath of the Wild. À l’instar de The Legend of Zelda : Twilight Princess, les fans auront même le choix de la plateforme, entre la Wii U, dont ce sera le baroud d’honneur, et la Nintendo Switch, prévue pour le 3 mars. A quelques exceptions techniques près (du 900p pour la console la plus récente), l’aventure sera exactement le même et personne ne sera lésé. En ce sens, tout le monde pourra voir la fin alternative, une information récemment révélée par Eiji Aonuma, le directeur de la franchise.

Deux fins sinon rien

«  Il y a une fin alternative si vous remplissez certaines conditions. Si vous faites certaines choses, vous verrez peut-être une autre fin » explique l’intéressé à nos confrères de chez IGN Portugal. Un détail qui va finalement de paire avec la volonté de donner naissance à une vraie expérience en monde ouvert (à parcourir sur le dos d’Epona), comportant alors des quêtes annexes qui pourraient s’avérer très importantes dans le déroulé de la future aventure de Link. Au passage, avec une telle déclaration, Eiji Aonuma lance un sujet brûlant à destination des forums et gageons que la communauté ne manquera pas de s’embraser et de débattre. Du pain béni pour faire monter la sauce.

Maintenant, avec cet argument en plus pour la durée de vie, il faudra voir comment The Legend of Zelda : Breath of the Wild va s’imbriquer dans la chronologie officielle de la mythologie. En fonction de la conclusion vécue, ce ne sera peut-être plus tout à fait les mêmes conséquences.

Partager sur les réseaux sociaux