Parce que Donald Trump est en ce moment omniprésent sur les médias, le store Google Chrome propose Make America Kittens Again, une extension qui fait du bien : transformer le Président en petit chaton.

Les chats et Internet, c’est une grande histoire d’amour. Nos boules de poils préférées sont devenues en quelques années les maîtres incontestés du web, même dans les situations les plus dramatiques. Qu’elles nous fassent rire ou nous rendent complètement gagas, les images et vidéos de chatons ajoutent toujours un peu de baume à notre petit cœur tout mou.

Quand il y a un souci, il y a un chaton pour nous faire du bien. Et si vous n’en pouvez plus de voir le visage du nouveau Président des États-Unis, il est possible que vous croisiez de nombreux chatons sur la toile…

Transformer Trump en chaton

À la suite de la cérémonie d’investiture la semaine dernière, Donald Trump a pris les fonctions de Président des États-Unis. Difficile alors d’échapper sur le web au 45e Président… Mais ne vous en faites pas,  pour chaque problème, une extension. C’est en tout cas ce que propose Google Chrome avec Make America Kittens Again.

Le principe est simple, une fois installée l’extension détecte et transforme toutes les images des articles sur Trump en petit chat mignon. Avec Make America Kittens Again, vous devriez, en parcourant nos colonnes, faire face à une invasion de chatons. Toutes les nouvelles concernant le Président auront ainsi l’air un peu moins graves.

Malheureusement, le nombre de chats est limité et vous devriez alors croiser les mêmes plusieurs fois. Mais aux côtés de photos de Trump, est-ce vraiment un problème ? À noter que l’extension ne fonctionne pas sur les réseaux sociaux… pour l’instant.

Comment télécharger et installer Make America Kittens Again

Make American Kittens Again est en une extension Chrome. Vous pouvez donc effectuer une recherche dans le catalogue d’extension du navigateur ou bien vous rendre  directement ici. Une fois installée, vous n’aurez rien à faire d’autre que de vous faire accueillir par une horde de chatons sur vos médias d’actualités.

Partager sur les réseaux sociaux