Psyonix est tout content de partager des chiffres de Rocket League. Et le studio aurait tort de ne pas le faire, vu le succès de son jeu.

Depuis son lancement au mois de juillet 2015, d’abord sur PlayStation 4 et PC, Rocket League est un véritable phénomène. Le jeu de foot virtuel avec des voitures de Psyonix rime avec gros chiffres et le studio ne manque jamais de les partager quand le besoin s’en fait sentir. Ainsi, sur Twitter, le studio a annoncé que la barre des 25 millions de joueurs avait été franchie et que plus d’un milliard de matches avait été disputé. En moins d’un an et demi, donc.

Aussi fort que le foot

Sur ce milliard de parties de Rocket League, 50 % ont été compétitives, 33 % pour le fun, 11 % en mode alternatif et 6 % en privé. Psyonix rapporte par ailleurs que 35 millions de sessions Humble avaient été lancées. Il y a plus que jamais matière à sabrer le champagne pour ce titre également disponible sur Xbox One, Mac et Linux.

Plusieurs facteurs peuvent être attribués à ce succès, aussi fulgurant qu’immense. Outre son gameplay à la fois simple et addictif, Rocket League avait été offert aux abonnés PlayStation Plus à sa sortie. En prime, Psyonix n’a cessé de le choyer en le mettant à jour pour ajouter du contenu (modes dont celui permettant de jouer au basket, véhicules et autre) et s’est même associé à 505 Games pour développer une version physique collector. Pour couronner le tout, la fonctionnalité Cross-Network Play a été introduite en mai dernier pour rapprocher les joueurs Xbox One et PC en ligne.

Les arguments sont là, les retombées positives aussi.

Partager sur les réseaux sociaux