Depuis les fêtes de fin d'année, il s'est écoulé quelques semaines sans ce petit récapitulatif des bandes-annonces. Si vous aussi vous aviez la tête dans les marrons glacés plutôt que dans les trailers, suivez notre guide.

Les Films

Blade Runner 2049

À lire sur Numerama : Blade Runner 2049  : ce que l’on sait de cette suite aussi attendue que redoutée

Rendez-vous en salle le 4 octobre

Alien : Covenant

La Fox donne une bonne nouvelle aux fans d’Alien et confirme l’essai : il y aura bien un nouvel Alien en 2017. Le studio a avancé Alien : Covenant de près de trois mois. Ce nouveau long de Ridley Scott prendra la suite du très médiocre Prometheus.

Rendez-vous en salle le 17 mai

Le Monde Secret des Emojis

Nous n’y croyions pas, et pourtant Sony va bien faire son film d’animation sur les emojis. Nous ne garantissons plus rien à partir de maintenant. Mais rassurez-vous, d’autres emojis attendent leur film.

Rendez-vous en salle le 3 août 2017

Jours de France

Jours de France est un film français sur une application de rencontres bien connue : Grindr. Un jeune homme, en quête de sens, quitte donc Paris pour vivre de rencontres éphémères et d’eau fraîche. Entre nous, la bande-annonce semble particulièrement mauvaise et les acteurs ont l’air ailleurs…

Rendez-vous en salle le 15 mars

Chez Nous

Chez Nous se passe à Hénard, une commune française fictive qui laisse penser à un certain Hénin-Beaumont. Et dans ce film bien français, on plonge dans la vie d’une dirigeante qui pourrait se lancer dans la politique, sous les couleurs d’un certain Bloc Patriotique, un parti d’extrême droite dirigée par une femme. Nous ne vous faisons pas de dessin, vous avez compris.

Rendez-vous en salle le 22 février 

En salle la semaine prochaine

Dalida

Bon, l’âge d’or de la belle égyptienne est peut-être passé, mais la France attend ce biopic depuis longtemps. Donnons-lui le bénéfice du doute ! La complexité du portrait à réaliser pourrait laisser de belles surprises se glisser dans le long métrage.

Harmonium

Koji Fukada livre avec Harmonium un drame absolu dans lequel il n’y a aucune issue. Eliptique et maîtrisé dans sa narration, le long-métrage ne se laisse comprendre qu’avec patience, et fascine par son mystère intense contenu dans un foyer plus banal que normal.

Partager sur les réseaux sociaux