Le succès de Super Mario Run donne des idées à Nintendo, qui pourrait intensifier ses sorties sur le marché mobile.

Le 15 décembre dernier, Nintendo a amorcé une nouvelle page de sa riche histoire en lançant son premier jeu mobile, Super Mario Run, sur iOS. Il ne lui a pas fallu longtemps pour devenir un immense succès : 40 millions de téléchargements en 4 jours, 50 millions dans la foulée.

Forcément, ce genre de chiffres donne des idées. Dans un entretien accordé à Kyoto NP et relayé par The Verge, le président de Nintendo, Tatsumi Kimishima, a révélé que l’entreprise japonaise envisageait de sortir deux à trois jeux mobiles par an à compter de l’année prochaine.

nintendomariocloseup.jpg

Invasion

Après l’application sociale Miitomo et Super Mario Run, Nintendo devrait enchaîner — comme c’était déjà prévu — avec des déclinaisons des licences Fire Emblem et Animal Crossing. Le constructeur lancera également la version Android de Super Mario Run dans quelques mois avec l’espoir d’atteindre les 100 millions de téléchargements.

Il n’est pas du tout étonnant de voir Nintendo miser sur un marché capable d’engranger un chiffre d’affaires important et dont les recettes sont considérables en comparaison avec les segments PC et consoles de jeu, plus traditionnels.

Il faudra dès lors s’attendre à voir poindre du Mario Kart et tutti quanti sur nos téléphones et tablettes dans les années à venir. Mais probablement sans espoir de pouvoir y jouer dans le métro, vu que Nintendo préfère exiger une connexion réseau pour ses jeux.

Partager sur les réseaux sociaux