Yoshinori Ono, producteur de la saga Street Fighter, s’est exprimé sur l’avenir du cinquième épisode, lancé cette année. En visant loin dans l’eSport, le jeu de combat pourrait durer très longtemps.

Cette année 2016 aura notamment été marquée côté gaming par l’échange de flambeau entre Street Fighter IV, sorti en 2008, et Street Fighter V. Le dernier jeu de combat développé par Capcom s’apprête à clôturer sa première saison de contenus, la première d’une longue série à en croire les propos de Yoshinori Ono, producteur charismatique de la franchise, dans une interview accordée au magazine Famitsu.

En effet, il pense que le titre pourra perdurer jusque 2020, ce qui serait moins que son prédécesseur mais beaucoup à l’époque actuelle, où les choses vont de plus en plus vite, avec des joueurs de plus en plus exigeants et se lassant de plus en plus. En réalité, c’est l’eSport qui décidera de l’avenir de Street Fighter V.

street-fighter-v-nouvelle-beta

Avec ou sans version Super et Ultra ?

Cela signifie que Street Fighter V sera supporté avec des mises à jour pour les quatre années à venir. Capcom lancera-t-il un nouveau jeu de combat pendant ce laps de temps ? Yoshinori Ono est resté vague mais il estime que Street Fighter V nécessite encore du travail pour consolider sa position dans l’eSport. Il s’explique, « J’ai dit au début que nous observons un plus grand nombre de participants aux tournois que sur Street Fighter IV, mais nous voulons aller encore plus loin. Plus il y aura de participants, plus nous pourrons faire de gros événements et plus les gens les regarderont, ce qui est directement lié à nos ventes et décidera du futur. »

Pour les joueurs, même en dehors du circuit eSport, c’est une excellente nouvelle puisque Street Fighter V pourrait bel et bien recevoir des patches correctifs, des rééquilibrages voire des nouveaux personnages — Akuma arrive — pendant encore longtemps. Street Fighter IV ayant tenu 8 ans, les paris sont ouverts pour Street Fighter V.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés