Lancée début 2015 aux USA, l'application YouTube Kids arrive en France avec nombre de réglages pour le contrôle parental et une expérience limitée au visionnage uniquement.

Vous avez des enfants en bas âge ? Ou des pré-ados ? Alors vous devriez prendre soin de les tenir à l’écart de cette actualité ! Car s’ils apprennent que YouTube Kids vient d’être lancé en France, vous risquez fort de devoir livrer une bataille épuisante avec votre chère marmaille pour les empêcher de passer trop de temps sur la plateforme, qui se veut l’avenir de la télévision.

Mais si vous arrivez à encadrer le temps que passe votre progéniture devant YouTube et que vous n’êtes pas opposé à l’initiative de la filiale de Google, alors sachez qu’elle aura accès à des chaînes thématiques qui plairont à la fois aux tout petits mais aussi aux adolescents avec des contenus un peu plus exigeants.

youtube-kids

Disponible sur Android et iOS, YouTube Kids est aussi compatible avec le ChromeCast de Google, l’Apple TV, les consoles de jeu et les téléviseurs intelligents (« smart TV ») si vous tenez à voir les vidéos sur un écran plus grand. Nul doute que l’expérience de visionnage sera plus confortable en passant par la TV que par un smartphone ou une tablette, dont la diagonale d’écran est bien plus petite.

Contrôle parental et expérience réduite

Parce que cette application s’adresse aux plus jeunes, un contrôle parental est à disposition pour encadrer l’usage de vos enfants ou prévenir YouTube d’un problème. Vous pouvez ainsi régler le temps passé devant YouTube Kids, désactiver le moteur de recherche, signaler des contenus, gérer le contrôle Audio et verrouiller ces réglages par un mot de passe.

Cela étant, il préférable qu’un parent supervise les explorations numériques de son enfant, d’abord pour l’accompagner dans sa découverte et pour s’assurer que ce qu’il regarde est bien adapté à son âge.

Enfant tablette
CC Devon Christopher Adams

YouTube Kids ne comporte pas non plus la possibilité de laisser des commentaires ou de mettre en ligne des vidéos. De fait, l’enfant est placé dans une position passive face aux contenus puisque ces possibilités d’interaction sont limitées aux contrôles de la vidéo (lancer la lecture, mettre sur pause, etc) et au champ de recherche pour en trouver de nouvelles à regarder.

YouTube Kids ne nécessite pas non plus de compte YouTube pour être utilisé. Par contre, il y a de la publicité dans YouTube Kids, comme le précise cette foire aux questions destinée aux parents. Une pratique qui n’est pas différente des annonces qui passent à la télévision pendant une émission pour la jeunesse. Google justifie ça par le fait que celui lui permet de financer le service et d’acquérir des productions payantes comme Oggy et les cafards.

L’application destinée aux enfants a fait son apparition pour la première fois aux États-Unis en février 2015.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés