Marvel a pu récupérer les droits d'utilisation d'Ego, la planète vivante, en échange de la création de nouveaux pouvoirs pour Negasonic Teenage Warhead dans Deadpool, de la Fox. Un curieux échange dont on découvre seulement l'existence.

Quand James Gunn, réalisateur des Gardiens de la Galaxie, décide que Star Lord aura pour père Ego, la planète vivante, il ignore qu’elle appartient en réalité au catalogue de personnages de la Fox. Il explique ainsi sur Facebook : « Je pensais que nous [Marvel Studios] détenions les droits du personnage. Après avoir travaillé sur une histoire très élaborée pour qu’Ego la planète vivante ait une place importante dans l’univers cosmique de Marvel, j’ai appris que nous n’avions pas le personnage. Je n’avais aucun plan alternatif et il était quasiment impossible de simplement supprimer le personnage. Heureusement, la Fox est venue nous proposer un échange…  »

ego-the-living-planet

La Fox avait en effet utilisé dans Deadpool un personnage féminin, Negasonic Teenage Warhead, présent dans son catalogue mais dont le scénariste Paul Wernick, ignorait tout des pouvoirs lorsqu’il a décidé de l’utiliser. De fait, pendant l’écriture du long-métrage de la Fox, les pouvoirs de Negasonic Teenage Warhead s’éloignaient beaucoup de sa version papier. Or, les accords de la Fox n’autorisent pas aux cinéastes de changer les pouvoirs des personnages Marvel.

ntw

Les deux studios, qui se retrouvent dans une situation complexe de gestion de leurs droits, finissent par tomber d’accord en acceptant la réécriture de Negasonic Teenage Warhead en échange du retour d’Ego la planète vivante dans le catalogue des Marvel Studios. Un accord vite conclu pour éviter que Deadpool et les Gardiens de la Galaxie 2 ne se retrouvent affectés par ces problèmes juridiques.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés