Ce mercredi, Disney annonçait que Les Indestructibles 2 arriverait en salles avec un an d'avance. Pixar peut-il transformer son essai 14 ans après ?

En 2004, l’excellent Les Indestructibles donnait au box-office de nouveaux vertiges grâce à un film d’animation. Le film a remporté deux Oscars, des performances dignes d’un grand Pixar.

Signé par le studio de Disney qui vivait son âge d’or, le film de super-héros connaissait un vrai succès, prouvant que la société avait son mot à dire dans le monde des super-héros, même sans avoir des comics dans son portefeuille.

the_incredibles_still

Depuis, 12 ans ont passé, et Disney possède désormais les studios Marvel et des centaines de milliers de comics et leurs franchises : un portefeuille de super-héros ultra-rentable qui a conduit à créer le MCU. Les Walt Disney Studios font du cinéma d’animation en 3D, sans avoir besoin de Pixar, et ont même adapté une franchise Marvel en un film d’animation, c’était Les Nouveaux Héros.

Big-Hero-6-Wallpaper-big-hero-6-37679026-1280-720

Les Indestructibles 2, un nouveau Avengers ?

Ce mercredi, les studios Pixar annonçaient un nouveau calendrier pour leurs sorties, ajustant ses deadlines par une inversion : Toy Story 4 est repoussé pour 2019 et Les Indestructibles 2 avancé, à la place des jouets, en 2018.

Le retour de la famille de super-héros de Pixar a été longtemps repoussée, et annoncée comme officielle seulement en 2012. Alors que Le Monde de Dory et les succès répétés de Toy Story montrent que Pixar possède une capacité à réitérer ses succès, Les Indestructibles film adoré par le public mais OVNI dans l’univers Disney aura attendu plus de 14 ans avant de trouver une suite.

toy-story

On voit deux raisons à cela. Premièrement, il faut se souvenir que le film de Brad Bird n’a jamais été construit comme une franchise de super-héros, comme cela pourrait être le cas d’un film de MCU, mais bien comme un arc narratif unique avec un début et une fin. Et qui a abouti à une oeuvre dont la singularité réside dans son accomplissement en un film. Ce dernier conçu comme une extravagance par Pixar n’a pas nécessairement besoin d’une suite. D’autant que l’on ne parle pas là d’une franchise de comics comportant une suite distribuée chaque mois mais d’un unique scénario écrit chez Pixar.

Ensuite, il y a eu du côté de Disney des démarches autour du rachat de Marvel et puis du lancement d’un Marvel Cinematic Universe performant, au cinéma et à la télévision. Un défi de longue haleine qui aujourd’hui semble enfin voler de ses propres ailes, et qui laisse à nouveau à Disney l’espace suffisant pour penser à d’autres univers de super-héros plus extravagants que le MCU ou Les Nouveaux Héros.

indestructibles-2

Rendez-vous à l’été 2018.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés