Après avoir organisé une Game Jam dans sa rédaction, Mediapart dévoile les créations issues de cet événement.

Mediapart a fait part il y a plusieurs semaines de sa volonté de favoriser la création de jeux vidéo engagés. Durant 48 heures, du 7 au 9 octobre, 44 personnes se sont réparties en huit équipes pour ériger un jeu avec la thématique des élections présidentielles de 2017. Voici les résultats. Les abonnés à Mediapart pourront également télécharger et essayer les jeux en consultant leur article.

Politic

Politic reprend le thème des élections présidentielles, en invitant le joueur à prendre la place d’un candidat et à gérer son budget et sa campagne. Pour chaque dépense de meeting et de communication, il vous sera proposé de déclarer légalement cet argent ou de dissimuler la facture. Le jeu se déroule en 52 tours, représentant les 52 semaines de campagne et se base sur des données récoltées pendant l’élection présidentielle de 2012.

Canards Actuels

Le jeu Canards Actuels s’attaque quant à lui aux médias et à ses dirigeants. Il propose de contrôler l’information qui sera diffusée au grand public et de voir les impacts que les révélations auront sur les intentions de vote aux élections présidentielles.

sans-titre

Lundi Soir

Ce jeu d’exploration à la première personne vous plonge dans le monde du travail de demain, pour mieux en saisir les caractéristiques et les enjeux. Il propose un monde ouvert en 3D, une narration non linéaire, avec un environnement réactif à vos choix.

sans-titre

Pourparlers

Pourparlers est un jeu coopératif à 4 joueurs, tous situés sur un bateau. Dans cette expérience, chaque décision individuelles sera soumise au collectif pour déterminer l’issue de chaque action. Pour en décider, les joueurs pourront faire appel au vote, au tirage au sort  aléatoire, au tirage au sort pondéré et au tirage au sort électif. Les actions vont de la pêche pour garantir la survie des joueurs à la navigation du bateau jusqu’à la nourriture et le sommeil.

mediajam-decouvrez-nos-huit-jeux-video-citoyens-et-engages-page-1-mediapart

Murmurations

Mediapart résume bien le concept de Murmurations : « Il est rare que les idées d’un parti correspondent à 100 % à nos convictions ; aussi, à chaque élection, en plaçant un bulletin dans l’urne, nous sommes souvent contraints d’abandonner certaines d’entre elles. C’est ce sacrifice que « Murmurations » veut représenter, ainsi que l’appauvrissement de la pensée politique auquel il mène irrémédiablement. Les électeurs se fondent dans le moule des partis, les partis construisent leur discours à partir des idées dominantes. Et petit à petit, les idées marginales sont écartées et la pensée unique monopolise le débat. »

mediajam-decouvrez-nos-huit-jeux-video-citoyens-et-engages-page-2-mediapart

2017 n’aura pas lieu

2017 n’aura pas lieu est un jeu de plateau qui, comme son nom l’indique, a pour but de faire en sorte que les élections présidentielles de 2017 soient annulées. Pour ce faire, les joueurs incarnent des journalistes qui feront capoter l’événement à l’aide de leurs révélations sur les différents candidats. Le plateau de jeu est divisé en deux espaces, l’espace public et le journal. Le travail des journalistes sera de réunir suffisamment de preuves correspondant au bon scandale pour faire tomber les candidats un à un.

sans-titre

Le fil rouge

Le fil rouge propose d’incarner un journaliste en relation avec ses sources pour rassembler des faits sur un dîner politique russe. Au fur et à mesure des discussions et des informations récoltées, le joueur va devoir rédiger son propre article de presse.

sans-titre

Quartet en crise

Plusieurs conseillers du gouvernement français se réunissent afin de gérer le problème d’un pays en crise. Ils devront prendre des décisions afin de pouvoir aider le pays étranger en crise et en même temps gérer la stabilité du gouvernement français.

mediajam-decouvrez-nos-huit-jeux-video-citoyens-et-engages-page-2-mediapart

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés