Grâce à la startup dubset, les grandes plateformes de streaming ont enfin un moyen de diffuser des remix non officiels sans s'attirer la foudre des ayants droits.

Apple Music avait signé un premier contrat avec Dubset en mars dernier, puis en mai, ce fut au tour de Spotify. Ces deux contrats vont changer la vie des utilisateurs des plateformes de streaming grâce à une solution de reconnaissance audio et de redistribution des droits. En effet, Dubset parvient sur n’importe quel remix à identifier les samples utilisés par l’artiste, et la société promet ensuite de rémunérer le DJ et les ayants droits sur les samples présents dans les morceaux.

À lire sur Numerama : Apple Music a trouvé le moyen de diffuser légalement des mixtapes

Cette semaine, le vendredi 7 octobre, Dubset a permis pour la première fois à Spotify et à Apple Music de diffuser des remix non officiels — c’est-à-dire que les DJ n’ont pas reçu l’accord des artistes pour créer leur propre track. Néanmoins, ces derniers seront rémunérés pour chaque écoute sur le remix, en plus de la rémunération du DJ.

Le premier remix diffusé est Room In Here de DJ Jazzy Jeff Remix. Mais il devrait il y en avoir de nombreux autres par la suite, les majors étant disposés à accepter la solution de Dubset pour la redistribution des droits. Et cette fonctionnalité va permettre à des géants du streaming comme Spotify ou Apple Music de marcher un peu plus sur les plates bandes de Soundcloud, qui s’est fait expert en remix et en mixtapes.

La vent de ces dernières sont d’ailleurs, selon Dubset, la prochaine étape de leur service offert à Cupertino et Spotify.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés