Viceland, la chaîne du média Vice est arrivée sur le réseau Sky au Royaume-Uni le 19 septembre? Ses premiers résultats sont mauvais.

Vice est un média reconnu pour ses reportages et documentaires de qualité, qui ont fait sa renommée. Néanmoins, depuis que le média a décidé de diffuser des chaînes live, nommées Viceland, les résultats aux États-Unis et au Royaume-Uni sont très décevants.

Avec des soirées réunissant moins de 10 000 spectateurs, le succès peine à venir dès les premières semaines au Royaume-Uni, où la chaîne est diffusée dans le bouquet Sky. Les analystes expliquent que la meilleure soirée de Viceland réunissait à peine 14 000 téléspectateurs.

Il y a six mois, Viceland faisait également ses débuts sur le câble américain, où les audiences sont également très décevantes.

viceland-1260x840

Néanmoins, chez Vice, on tente de rassurer sur l’avenir d’une chaîne qui n’a pas encore un an et qui devait symboliser un aboutissement pour le média en ligne. Jugeant les résultats encore trop précoces, les dirigeants de Vice veulent laisser plus de temps à leurs chaînes. Expliquant, par exemple, qu’en Amérique, « Viceland a baissé la moyenne d’âge de ses téléspectateurs de plus de 20 ans en six mois, a trouvé une légère croissance et a été nominé aux Emmy’s pour plusieurs programmes  ».

La meilleure soirée de Viceland réunissait à peine 14 000 téléspectateurs

Or, s’il est indiscutable que les documentaires de Viceland sont de qualité, la question de l’extension du support qui les diffuse — une chaîne TV alors qu’ils étaient jusque-là disponibles en ligne — est primordiale pour trouver une plus large audience. Le défi de Vice est alors de rencontrer une audience jeune sur la télévision, alors même que c’est cette classe d’âge qui a déserté le medium.

Sur Sky par exemple, le 16-34 ans ont été plus de 24 % à se désabonner du bouquet payant depuis 2010.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés