Netflix a signé un partenariat avec les chaînes de cinémas iPic, pour que les films qu'il produit soient projetés en salle lors de leur sortie sur le service de SVOD.

Lorsque l’on pense à Netflix, on s’imagine un service de vidéo à la demande sur abonnement. Mais c’est de moins en moins vrai. Plus ça va, plus Netflix devient en réalité un studio de production de films et de séries TV, qui se trouve être aussi son propre diffuseur et qui diffuse de moins en moins les contenus des autres. Mais si Netflix est déjà reconnu pour la qualité de ses séries TV (House of Cards, Daredevil, Narcos, Orange is the new black, Jessica Jones, …), c’est plus compliqué s’agissant des films.

L’entreprise américaine subit des décennies de distinction qualitative faite entre les téléfilms et les films de cinéma, et ses productions tendent à être classées dans la première case, quels que soient les moyens et le casting employés. Par ailleurs son modèle marketing fait que Netflix refuse de produire des films et d’attendre ensuite plusieurs mois avant d’avoir enfin le droit de les diffuser auprès de ses abonnés, comme le peut le faire un Canal+ en France. Il a donc un problème d’image de marque à régler.

C’est tout l’objet d’un accord signé entre Netflix et la chaîne de cinémas américaine iPic. Ces derniers ont accepté de programmer les films Netflix dès le jour de leur sortie sur le service de vidéo à la demande, dans les salles de Los Angeles et New York, ainsi que dans 13 autres complexes, sur option. 10 films à venir sont pour le moment concernés par l’accord, dont la comédie War Machine avec Brad Pitt, ou le beaucoup moins festif film d’Angelina Jolie, First they killed my father, qui adaptera l’histoire vraie de l’activiste américano-cambodgienne Loung Ung ayant survécu aux atrocités du régime des Khmers rouges.

ipic-now

Alors que beaucoup d’exploitants de cinéma refusent la sortie simultanée sur Internet, le patron des cinémas iPic n’y voit pas d’inconvénient. «  Vous avez une cuisine dans votre maison, mais vous allez toujours au restaurant », constate-t-il. Mais pour convaincre, la chaîne de salles mise sur le luxe. Les places sont en moyenne à 30 dollars mais pour ce prix les spectateurs bénéficient de fauteuils très confortables inclinables, voire de cabines isolées, et peuvent même dîner avec un menu gastronomique servi directement à leur place.

ipic-theatres

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés