World of Warcraft, ses quêtes à accomplir, ses monstres à tuer, ses donjons à explorer et ses régions à parcourir. Tout ça, un joueur n'en a cure. Avec son personnage, il a opté pour une toute autre approche pour s'amuser avec le MMORPG de Blizzard.

Doubleagent reprend du service. Après avoir tant bien que mal atteint le niveau 100 avec son personnage sur World of Warcraft, le joueur s’est de nouveau lancé dans le pex afin de lui faire atteindre le nouveau palier d’expérience introduit avec l’extension Legion sortie à la fin août. L’objectif, cette fois, est de gagner dix niveaux de plus. Mais attention ! Il ne s’agit pas d’y parvenir n’importe comment.

En effet, Doubleagent n’est pas un joueur comme les autres.

Pour lui, les choses qu’il connaît de World of Warcraft restent systématiquement les mêmes — ou presque — d’une extension à l’autre. Mists of Pandaria est l’occasion de visiter un continent au sud d’Azeroth ? Doubleagent n’en a cure. Warlords of Draenor invite à franchir la Porte des Ténèbres ? Doubleagent préfère rester dans son coin. Legion fait état d’une menace sur des îles perdues ? Doubleagent a d’autres priorités.

La raison ?

Une expérience de jeu… atypique

Derrière Doubleagent se cache un joueur qui n’a pas du tout l’intention de quitter la zone de départ attribuée à l’espèce qu’il a choisie — un pandaren, une sorte de panda — au moment de la création de son personnage. Plutôt que d’aller occire du monstre de région en région au fil des quêtes données par les PNJ, Doubleagent s’est limité aux missions accessibles dans la zone de départ de pandarens et… c’est tout.

Après avoir complété toutes les quêtes de la zone de départ, Doubleagent a refusé de choisir une faction (Alliance ou Horde) et d’aller se présenter à ses nouveaux alliés. À la place, il a tourné les talons et décidé de rester là où tout a commencé. Mais alors, comment diable fait-il pour monter en niveau ? C’est simple : il utilise des métiers de collecte (cueillette, minage…) pour obtenir quelques points d’expérience.

doubleagent

C’est de cette manière qu’il est passé du niveau 1 à 90 lorsque Mists of Pandaria est sorti puis du niveau 90 à 100 au moment de Warlords of Draenor. Et maintenant que Legion est arrivé, il était logique que Doubleagent s’y remette, toujours en collectant des ressources. Pas question de trancher entre l’Alliance et la Horde ni même de mettre un pied ailleurs que l’endroit qui l’a vu naître.

Pour l’instant, Doubleagent n’a pas encore atteint le niveau 110 mais il progresse. Comme l’ont remarqué des utilisateurs de Reddit, il est pour l’instant niveau 102. Normalement, ce niveau s’atteint en quelques heures en jouant normalement.

S’il lui a fallu à peu près trois semaines pour atteindre le niveau 102 (le jeu étant sorti fin août et en partant du principe qu’il y a joué dès le début), il lui faudra encore environ 12 semaines — c’est à dire trois mois — pour dinger 110. À supposer qu’il conserve un rythme constant. Ceux qui veulent suivre son évolution en jeu peuvent mettre de côté la page web de Blizzard qui présente son personnage. On y voit son niveau.

À lire sur Numerama : Un joueur de World of Warcraft atteint le niveau 100 avec un tapis de danse

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés