Alexandre Desplat ne sera pas aux commandes de la bande originale de Star Wars : Rogue One. En raison de contretemps, Disney se tourne vers Michael Giacchino, dont le talent a été entendu sur Là-Haut ou les reboots de Star Trek d'Abrams.

Le français Alexandre Desplat récemment oscarisé pour son travail sur The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson, avait été choisi par Disney pour écrire les musiques qui accompagneront Rogue One, le premier film inspiré par l’univers de Star Wars. Mais son indisponibilité a obligé la production à abandonner son travail pour se tourner vers Michael Giacchino.

Les récents reshoots de cet été ont retardé le calendrier de Disney et LucasFilm. Ces reshoots qui demandent une nouvelle phase de post-production ont été décidés tardivement par les producteurs qui souhaitaient une clarification de l’histoire et des changements de ton pour le film qui doit sortir en décembre.

Mais ces nouvelles prises ont troublé le calendrier très serré de la réalisation du film et ainsi Alexandre Desplat ne peut désormais plus se rendre disponible pour écrire la musique originale du nouveau film. Nous ne cachons pas notre déception, surtout quand on a écouté les premières pièces de son travail sur le trailer. En conséquence, Disney s’est tourné vers un compositeur bien connu des studios, Michael Giacchino.

Le compositeur a notamment créé pour Pixar les bandes originales de Ratatouille, Vice-Versa, ou encore Là-Haut. C’est par ailleurs pour ce dernier que Giacchino a reçu un Oscar. Mais il a également une expérience avec les films hors animation de la société, puisqu’on trouve son travail sur John Carter ou Tomorrowland. Il sera également derrière les compositions du prochain Marvel, Doctor Strange. Et a travaillé pour Abrams sur les reboots de Star Trek.

L’artiste est également un grand fan de Star Wars. Il avait même demandé à Abrams, avec qui il a une relation étroite, de jouer un stormtrooper dans Le Réveil de la Force.

Giacchino sera le premier compositeur à travailler sur un film Star Wars depuis que John Williams s’est imposé comme l’emblématique maître de la musique des épisodes précédents. L’épisode VIII verra par ailleurs le retour de Williams.

Contactés, les représentants d’Alexandre Desplat en France n’ont pas souhaité commenter l’affaire.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés