Mitchell Leib, l'homme des bandes son Disney, en révèle un peu plus sur les secrets derrière la bande son de Tron réalisée par les Daft Punk. Et notamment sur un titre jamais utilisé, Computerized, contenant un featuring avec Jay-Z.

Nous sommes au printemps 2014 lorsqu’apparaît sur le web Computerized, un featuring mystérieux entre les Daft Punk et Jay-Z. Sorti ex-nihilo après Random Access Memories, le titre semblait provenir des morceaux non réalisés de l’album. Mais c’était en réalité un single jamais sorti que le duo avait produit avec le rappeur pour la bande originale de Tron : Legacy préalablement commandé par Disney.

C’est ce que révèle cette semaine Mitchell Leib dans les pages de Oh My Disney. L’homme à la tête des productions musicales de la compagnie explique que la proposition rap-électro des Daft Punk n’avait pas été acceptée pour le film en raison de son empreinte trop réaliste et étrangement, trop rap. Alors que la direction artistique cherchait à coller à un univers de fiction futuriste, la composition sera délaissée. En fin de compte ce fut Derezzed qui a eu la tâche de servir de hit pour le film.

Pourtant, le duo Jay-Z et Daft Punk avait une force de frappe intéressante qui laissaient rêveuses les équipes de Leib, mais lors de la présentation du travail sur Computerized, l’éloignement avec le projet artistique était trop important. Et en dernier recours, les équipes de marketing qui avaient imaginé un show géant pour la rencontre en live du rappeur et des Français durent se reprendre et réinventer ce qui sera le live donné par Daft Punk, sans Jay-Z, à Hollywood.

On apprend également que le duo français avait été choisi avant même qu’un réalisateur ne soit désigné pour le film. L’évidence selon laquelle le projet devait se faire avec les deux mythiques robots avait poussé Disney à tous les compromis pour avoir sur le film la patte Daft Punk. Ainsi la compagnie a laissé aux compositeurs plus de 19 mois pour écrire l’intégralité des musiques.

Leib révèle également à propos du duo français qu’après avoir accepté de faire la bande originale pour Tron, les musiciens avaient fait aménager un studio exceptionnel chez Disney qu’ils garderont pour enregistrer l’album couronné au Grammy, Random Access Memory, sorti en 2013. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés