Des développeurs vont proposer un émulateur pour la Xbox One afin de jouer à des jeux provenant des anciennes consoles de Nintendo et Sega.

Des émulateurs de consoles de jeux vidéo, il en existe à la pelle. Chaque modèle ou presque est aujourd’hui émulé par au moins un sinon plusieurs logiciels dédiés afin que les titres issus de l’univers de la manette puissent être exécutés sur le PC. Avec un bémol : seules les consoles les plus récentes, comme la PS4, résistent encore aux assauts des passionnés. Mais pour combien de temps encore ?

À l’inverse, il existe aussi des émulateurs pour les consoles. C’est le cas par exemple de Nesbox, qui est sur le point d’arriver sur la Xbox One. Ce devrait d’ailleurs être, à notre connaissance, le tout premier émulateur de jeux vidéo arrivant sur la dernière console de Microsoft. Selon son concepteur, Nesbox a passé la certification et sera bientôt listé dans le Windows Store.

Que fait Nesbox ?

Sur son site, l’appli est décrite comme un « émulateur multiplateforme de consoles de jeux vidéo. Vous pouvez jouer à vos jeux favoris de Nes, Super Nintendo, de Mega Drive, de GameBoy Color et de GameBoy Advance ». Le programme fonctionne sur n’importe quel ordinateur avec Windows 8.1/RT/Phone mais aussi dans le navigateur web, précise le site.

À l’heure où Super Mario va bientôt faire ses premiers pas sur iOS et quelques temps plus tard sur Android, Nesbox offre une possibilité très attirante pour jouer à jeux Nintendo (et Sega) sur la Xbox One. C’est en outre une bonne occasion pour Microsoft d’accueillir une application concrète dans son Windows Store pour sa console, qui n’en a pas encore des tas à l’heure actuelle.

Il reste toutefois à savoir comment Nintendo se positionnera par rapport à Nesbox. Avec la sortie prochaine de la Nintendo Classic Mini : NES, il n’est pas certain que la firme nipponne apprécie la concurrence des émulateurs. Si le groupe ne va pas nécessairement lancer des hostilités contre ce type de logiciels, même si c’est déjà arrivé, il mène avant tout une lutte implacable contre le piratage de ses licences.

À lire sur Numerama : Retrogaming  : le guide ultime des émulateurs de consoles de jeu

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés