Ubisoft a décidé de retarder la sortie du prochain DLC, Survie, afin de se concentrer sur la résolution des bugs et l'équilibrage dans The Division

Parfois, il faut savoir réexaminer ses priorités pour s’occuper d’abord du plus urgent. C’est typiquement la décision que vient de prendre Ubisoft, en annonçant jeudi le report du lancement du premier contenu additionnel pour son tout dernier jeu vidéo, The Division. Le studio le proposera à une date ultérieure — qui reste à définir –, afin de se concentrer ses efforts à une toute autre tâche : la chasse aux bugs.

The-Division

Au départ, Ubisoft comptait proposer le premier DLC de The Division, intitulé Survie, au cours du mois d’octobre, en même temps que le patch 1.4. Mais voilà, l’entreprise s’est rendue compte que le jeu de base comportait encore trop de défauts. N’étant pas en mesure de courir deux lièvres à la fois, ou alors au risque de tout faire de façon imparfaite, il a été décidé de sortir le DLC Survie du patch.

Le patch 1.4 est toujours prévu pour le mois d’octobre, avec les objectifs suivants :

  • résolution des bugs ;
  • rendre la table de butin plus pertinente ;
  • ajuster la difficulté des ennemis ;
  • équilibrer les armes et les sets d’équipement ;
  • résoudre l’expérience du mode de jeu en solo ;
  • équilibrer le mode joueur contre joueur et la Zone Sombre ;
  • améliorations diverses.

Le DLC Survie sera proposé plus tard cette année, à une date encore incertaine. Il sera suivi quelques temps plus tard par un autre contenu additionnel, intitulé Baroud d’Honneur, dont l’arrivée est annoncée pour le début de 2017. Une décision sage, quoique décevante pour les joueurs qui espéraient rapidement du nouveau contenu, mais qui devrait donner au jeu l’occasion de ne limiter l’apparition d’anomalies.

À lire sur Numerama : The Division  : nos premières impressions sur ce MMORPGTPS post-apo

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés