Ce mercredi 29 juin, l'ancien PDG de Gameloft a quitté ses fonctions.

Depuis plusieurs mois que nous suivons les multiples offensives de Vivendi sur l’empire des frères Guillemot, l’avancée du groupe de Vincent Bolloré devient chaque jour de plus en plus concrète.

Il y a quelques semaines Michel Guillemot, le PDG de Gameloft annonçait quitter ses fonctions ce 29 juin. Le jour fatidique étant arrivé, nous savons désormais que Stéphane Roussel a été nommé à sa place, à l’issue d’une réunion du nouveau conseil de la société. Si le nom de Stéphane Roussel ne dit peut-être rien au premier abord, il faut savoir que l’homme est un ami proche de Vincent Bolloré, qui a évolué en tant que DRH au sein de différents groupes comme Carrefour de 1997 à 2004, SFR de 2004 à 2009 puis Vivendi de 2009 à 2013. Stéphane Roussel était depuis membre du Directoire de Vivendi depuis le 24 juin 2014.

roussel stephane pays_sipa
Stéphane Roussel succède à Michel Guillemot

Un besoin de calmer les tensions

L’une des premières action de l’homme d’affaires a été de rassurer ses employés. Michel Guillemot avait en effet plus ou moins invité ses collaborateurs à démissionner lors du mail adressé aux salariés annonçant son départ. Devant cette tension plus que palpable qui entoure la prise de fonctions de Stéphane Roussel, le nouveau PDG a donc tenu à adresser une lettre à ses collaborateurs, dont le Monde a pu retranscrire quelques bribes.

« Il y a plusieurs manières pour nous de collaborer  (…) Nous avons l’intention de mobiliser notre expertise pour développer des franchises de Gameloft, de ses partenaires et de Vivendi, et de les déployer aussi largement que possible. Nous allons explorer comment nous pouvons créer de nouveaux formats mêlant contenu et publicité. (…) Notre rôle est de créer un cadre qui vous permette d’exprimer durablement votre potentiel créatif  ». C’est dit.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés