Des Britanniques fâchés par le résultat du référendum ont décidé de ne plus se mélanger à leurs compatriotes partisans du Brexit, et de lancer un projet d'application de rencontres réservées aux « remainers ».

Le Brexit pourrait-il créer un mur de Berlin virtuel à Londres ? Alors que le camp du Remain a perdu le référendum britannique, les partisans du maintien de la Grande-Bretagne dans l’Union européenne se manifestent davantage encore qu’avant le jour du vote, et veulent faire connaître leur désaccord profond avec la majorité des votants. Si bien que certains ont même inventé un moyen de ne plus jamais rencontrer de brexiteurs : Remainder, une appli à la Tinder pour les plus attachés à l’Union européenne.

Un flop total

Pour le moment, il s’agit d’une unique page web qui se propose de répertorier des événements réunissant les perdants du référendum. Mais ce happening ambitionne déjà de devenir une véritable application capable de concurrencer Tinder tout en offrant aux 48 % de remainers la sécurité de ne plus avoir à se mélanger à des votants du leave.

Enfin, pour cela, il faudrait toutefois que le crowd-funding lancé par les deux Anglais à l’origine de Remainder atteigne son objectif de 5 000 livres. Heureusement, rares sont les backers à l’heure actuelle. C’est même un flop total. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le projet atteint péniblement les 110 livres sterling encaissées.

Remainder-1-large_trans++zHDhaW2A9CiilXP0xXZ5zmreqapuikfNyCYuptSHoIo

Si nous pouvons compatir pour ces déçus du référendum, nous aurions tout de même un peu de mal à comprendre quel serait le plaisir d’une rencontre si ce n’est l’altérité. Si l’on pense pareil, c’est que l’on a rien à se dire. Mais enfin, les Anglais à l’origine de l’application expliquent que Remainder donnerait l’occasion aux déçus du référendum de partager leur peine, le temps d’une nuit ou d’un verre…

Crédit photo de la une : unsplash

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés