Un employé de Valve a révélé qu'un tiers des développeurs du studio travaillait désormais au développement de la réalité virtuelle. Preuve de la montée en puissance de la VR dans le monde du jeu vidéo, et de l'engouement qu'il suscite.

On ne se réjouira jamais assez de la montée en puissance de la réalité virtuelle dans les jeux vidéo. En amenant de nouvelles manières de jouer et une immersion qui fait véritablement plonger dans une réalité parallèle, la VR promet d’être une révolution comme on en a peu connu dans le monde informatique.

C’est sans aucun doute ce qui a poussé un tiers des développeurs de Valve à choisir de travailler sur l’optimisation de la réalité virtuelle, comme l’a dévoilé Alan Yates, l’un des employés du studio auteur de Half Life, Counter StrikeLeft 4 Dead ou encore Portal,  dans un post sur Reddit.

« J’ai eu beaucoup de chance de commencer chez Valve pile au moment où Michael Abrash a commencé à créer l’équipe de recherche sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée. L’équipe était alors beaucoup plus petite que maintenant. Celle-ci a depuis bien grandi et englobe environ un tiers de l’entreprise », écrit-il. Michael Abrash est un programmeur qui a rejoint le studio en 2011. Depuis 2014, il est à la tête de l’équipe scientifique chez Oculus VR.

L’équipe de recherche sur la VR a bien grandi et englobe un tiers de l’entreprise

Construite en opposition aux modes de management traditionnels, Valve est une entreprise dont l’organisation est horizontale, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de hiérarchie patrons/employés — ce qui n’empêche pas d’avoir des objectifs et des comptes à rendre. Cela permet aux ingénieurs de choisir eux-mêmes les collègues avec qui ils souhaitent travailler au sein du studio et, surtout, l’axe de recherche qui les intéresse le plus. Aussi, sur un effectif d’environ 300 personnes, une centaine d’entre elles est désormais motivée par le développement de la réalité virtuelle.

« Les acteurs clés qui ont résolu la plupart des problèmes technologiques les plus importants et qui ont facilité la première génération de casques VR destinés à la grande consommation sont toujours là et travaillent sur la prochaine génération », assure également Alan Yates. Celui-ci promet donc de belles choses pour l’avenir de la VR chez Steam. 

Valve a déjà démontré à plusieurs reprises son attachement pour la VR dans les jeux vidéo. Depuis 2015, on sait déjà que l’entreprise travaille sur le SteamVR, son propre casque de réalité virtuelle. En mars, le studio a également dévoilé The Lab pour HTC Vive, évidemment disponible sur Steam.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés