La Tomahawk F1 est une nouvelle console de jeux dévoilée par l'entreprise chinoise Fuze. Son design ressemble fortement à une fusion de la PS4 et de la Xbox One.

Vous êtes plutôt Xbox One ou PS4 ? Plus besoin de choisir, vous pourrez bientôt jeter votre dévolu sur la Tomahawk F1. Avec cette nouvelle console, l’entreprise chinoise Fuze Entertainment compte bien concurrencer Microsoft et Sony sur ce marché. La particularité de la Tomahawk F1 réside essentiellement dans son design. En effet, l’apparence de la console ressemble à s’y méprendre à celle de la PS4 tandis que sa manette passe pour une copie de la Xbox One. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’une console chinoise copie les designs des produits de Sony et de Microsoft.

La Tomahawk tourne sous Android et dispose de 4 Go de mémoire système et 32 Go de ROM. Celle-ci coûtera 899 yuans soit moins de 125 euros, un prix ridiculement bas en comparaison de ses concurrentes. Comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous, 76 jeux y seront disponibles pour l’instant dont les licences Dynasty Warriors, Assassin’s Creed et Saint’s Row.

Profiter de la nouvelle politique chinoise

Fuze arrive à un moment opportun. En effet, pendant plusieurs années, la Chine a interdit la commercialisation des consoles de jeux sur son territoire, qui restaient vendues sur le marché noir. L’entreprise n’a pas tardé à profiter de l’assouplissement de cette politique qui était de plus en plus difficile à tenir. D’autant plus que les entreprises étrangères en ont fortement pâti. La PS4 et la Xbox One ne sont arrivées que tardivement sur le marché chinois. Fuze compte ainsi profiter de ce retard pour grappiller des parts de marché avec un prix beaucoup plus abordable.

Fuze a été fondée par des anciens de Tencent, Huawei et Nvidia. Le design de la Tomahawk F1 sera très certainement dénoncé et moqué pour son manque d’originalité et sa copie éhontée des concurrentes. Néanmoins, elle ne devrait pas être prise à la légère au vu de ses grandes ambitions et du potentiel commercial important qu’elle peut exploiter.

Tomahawk

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés