Activision vient de dévoiler le premier trailer du Call of Duty de 2016, sobrement nommé Infinite Wars. Un patchwork de plein de jeux qui, à n'en pas douter, ravira les fans de la série.

Call of Duty est une franchise qui divise. D’un côté, les fans semblent toujours adorer, année après année, le cru CoD à la mode. De l’autre, les critiques répètent (dans le vent, vu les ventes astronomiques de chaque épisode) qu’il s’agit d’un énième FPS couloir sans grand intérêt qui n’a pas beaucoup évolué depuis 2003. Les plus pessimistes affirment que la franchise décline, simplifiant son gameplay à outrance d’épisode en épisode.

Côté ventes, si Call of Duty : Advanced Warfare a montré un déclin de la franchise, passant de 27,5 millions d’unités pour le précédent à 21,6 millions d’unités, Black Ops III a fait revenir la croissance avec 23 millions d’unités vendues. Et avec l’épisode de 2016, prévu pour le 4 novembre, Activision semble avoir adopté une stratégie implacable pour vendre son jeu : ratisser large.

En effet, si le début du trailer se concentre sur la guerre, point de départ peu étonnant pour un Colof, on passe très vite à une vision d’un envahisseur alien qui donne un côté Crysis à l’ensemble. Les couleurs ressemblent un peu à un Halo et on quitte vite le sol pour rejoindre l’espace, le titre prenant alors des airs d’Elite Dangerous. Le tout, avec des graphismes qui ne transpirent pas la haute résolution.

Battlefield a appelé, il dit qu'il se marre
Battlefield a appelé, il dit qu’il se marre

Bref, rien de nouveau sous le soleil et ce Call of Duty ressemble à Call of Duty : Activision va en vendre des caisses, les fans adoreront, les critiques détesteront. Jusqu’à l’année prochaine.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés