Tinder Social, une nouvelle fonctionnalité du géant de la rencontre introduite en Australie, va faire couler de l'encre. Son principe est à la fois simple et curieux : proposer à plusieurs utilisateurs de créer ensemble des groupes de rencontres...

Le nouveau leader de la rencontre, après avoir changé le monde à coups de swipe, doit en permanence convaincre ses utilisateurs éternellement célibataires que de belles rencontres les attendent sur le réseau.

Le modèle et les fonctionnalités de Tinder ont déjà beaucoup évolué depuis ses premiers jours. Désormais, le réseau social est monétisé par le biais de sa formule payante Tinder Plus, on s’y échange aussi des gifs et on super-like des profils — fonctionnalité particulièrement gênante s’il en est. Depuis plus récemment, le réseau social de l’amour (ou du sexe) tente d’ajouter plus d’interactivités entre ses utilisateurs en liant progressivement Tinder à Instagram, ou en vous proposant de swiper à la place de vos vrais amis.

Une nouvelle fonctionnalité, pour le moment testée en Australie uniquement, va encore plus loin dans la gamification de la rencontre et permet désormais de transformer vos rendez-vous solitaires en joyeuses rencontres à plusieurs : Tinder Social.

socialUI

La rencontre à plusieurs, nouvelle ère du polyamour ?

Tinder a beau nous présenter sa nouvelle fonctionnalité comme une fonction sociale tout à fait ordinaire (genre « entre copains, on va prendre un verre pourquoi pas en faire l’occasion d’une rencontre ? »)son utilité réelle est bien moins sage que ce que voudrait nous faire croire le géant du swype.

En réalité, vous pourrez désormais, non pas avec vos amis Facebook ou vos amis de la vraie vie, mais bien avec vos matchs déjà réalisés, créer des groupes, ces derniers étant eux-même match-ables. Vos matchs étant les personnes à qui vous avez clairement fait comprendre qu’elles vous « plaisaient » selon Tinder, derrière Tinder Social et ses groupes, il y a en réalité des groupes de personnes adultes et consentantes de plus de deux personnes.

Vous avez dit threesome ?
Vous avez dit threesome ?

La fonctionnalité est peut-être nouvelle dans le monde pudibond de Tinder, mais elle existe déjà sous le nom de 3nder une application disponible sur iOS qui singe le comportement de Tinder avec des groupes de discussion entre personnes aventureuses et consentantes. Tiens donc.

2009551-3nder-l-appli-des-plans-a-trois-mais-veut-on-vraiment-de-cet-echangisme-decomplexe

Bien que les pratiques polyamoureuses ne semblent pas remporter une franche adhésion, des utilisateurs de 3nder disent déjà utiliser les applications de rencontres pour des expériences massivement multi-joueurs.

Loin de vouloir lancer une polémique et ternir son image consensuelle et pudibonde, Tinder rassure maladroitement sur les usages de sa fonctionnalité. Il n’est pas question pour le leader de devenir une application sans tabous, à-la-Ashley-Madison, au risque de perdre ses utilisateurs les plus timides face aux rencontres en ligne.

L’équipe de Tinder explique par ailleurs : « Que vous cherchiez des groupes avec lesquels vous partagez un intérêt commun ou que vous cherchiez une toute nouvelle aventure (sic) Tinder Social est une nouvelle manière de sortir avec vos amis. »  Nous n’aurons pas plus de détails concernant les nouvelles aventures proposées par Tinder, néanmoins, on regrettera un double langage à la limite du ridicule de la part de la société, qui pourrait utiliser sa notoriété pour en finir avec certains tabous.

Mise à jour : Tinder France précise que cette fonctionnalité sera désactivable. 

À lire sur Numerama : Tinder, Happn, Once….   : notre guide ultime des applis de rencontre

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés