Microsoft annonce la fin de la production de la Xbox 360, après dix ans de carrière.

C’est une page importante de l’histoire du jeu vidéo qui est en train d’être tournée. Après dix ans de bons et loyaux services, la Xbox 360 part à la retraite. Microsoft vient en effet d’acter l’arrêt de la production de la console, afin de se concentrer exclusivement sur la génération actuelle, incarnée par la Xbox One.

Sortie en 2005, la Xbox 360 a été la première console de la génération précédente à entrer sur le marché. Ses deux rivales de l’époque, la PlayStation 3 et la Wii, mettront un an à la rejoindre sur le champ de bataille. Pourtant, cette avance sur le calendrier ne lui sera guère profitable, puisqu’elle connaîtra un début poussif.

manettexbox360.jpg
La manette Xbox 360.

Vendue à un prix très attractif pour la version de base, la Xbox 360 fera toutefois l’impasse sur certaines technologies pour réduire drastiquement les coûts. Ainsi, la première version de la console ne bénéficiera ni du WiFi intégré, ni de prise HDMI, ni même de la capacité de lire autre chose que les DVD.

La Xbox 360 connaîtra aussi quelques déboires. La bête s’avère bruyante à l’usage et un souci de conception provoque la rayure des disques. L’affaire la plus grave reste toutefois le « Red Ring of Death ». Au pic de la crise, enn 2009, le taux de Xbox 360 affectées aurait atteint plus d’une machine sur deux.

ring-of-death-xbox-360
L’anneau rouge de la mort.

Ces déconvenues et ces orientations techniques n’empêcheront pas la Xbox 360 de bien se vendre. Plus de 85 millions d’unités de la machine ont été vendues, lui permettant de faire quasi jeu égal avec la PS3. Quelques bonnes idées ont aussi émergé, qu’il s’agisse du Kinect — inspiré de la Wiimote, il est vrai — ou du XNA.

La mise à la retraite de la Xbox 360 ne signifie pas pour autant que Microsoft va totalement la laisser à l’abandon. Dans son message, Phil Spencer, le directeur de la branche Xbox, promet de poursuivre le support technique de la console, ainsi que les services en ligne habituels (Xbox Live).

Microsoft continuera de vendre le catalogue de jeux Xbox 360 (4 000 titres) ainsi que la gamme d’accessoires, en fonction des stocks disponibles. Du côté de la console elle-même, la firme de Redmond poursuivra sa commercialisation jusqu’à ce qu’il n’en reste plus une seule en réserve. Quant aux jeux, certains peuvent d’ores et déjà être utilisés sur la nouvelle console, Xbox One.

À lire sur Numerama : Il y a 10 ans naissait la Xbox 360  : retour sur son histoire et son héritage

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés