Swipe the Vote est une nouvelle fonctionnalité de Tinder développée pour les États-Unis. Avec elle, Tinder souhaite sensibiliser les jeunes au vote.

Tinder vient de lancer aux États-Unis une nouvelle option nommée Swipe the vote. Alors non, il ne s’agit pas — encore — de swiper et de matcher avec un potentiel partenaire en fonction de ses idées politique, même si l’idée serait intéressante. Cette nouvelle option consiste à sensibiliser les « millenials » à la politique et au vote. Pour ça, Tinder s’est associé à Rock The vote, une association qui milite depuis 25 ans pour attirer les jeunes vers les urnes en innovant.

À l’aide de la musique et de la pop culture — Madonna avait réalisé une campagne en 1990 — mais aussi de la technologie, Rock the Vote a pour but de « simplifier et rendre plus abordable la question du vote pour les jeunes adultes et ainsi démystifier les inscriptions sur les listes électorales ».

Capture d’écran 2016-03-24 à 14.41.37

Le principe est plutôt simple. En conservant son idée de « swipe right, swipe left », qui est son identité, Tinder soumet l’utilisateur à une série de dix questions en lien avec les programmes politique des candidats aux primaires américaines. « Souhaitez-vous que le mariage gay reste légal ? »,  «  Pour ou contre les forages pour trouver du gaz et du pétrole ?  » : l’utilisateur glisse à droite s’il est d’accord, et à gauche dans le cas inverse. À la fin du test, l’application procèdera au fameux « It’s a match ! » en proposant à l’utilisateur le candidat qui répond le plus à ses attentes.

Capture d’écran 2016-03-24 à 14.38.50

Sur son blog, Tinder se dit « qu’après tout, les millenials devraient jouer un rôle décisif dans l’élection du prochain président » : toutes les méthodes sont donc bonnes pour combattre le fort taux d’abstention dont souffre les États-Unis. Pour résumer, cette nouvelle feature proposée par Tinder prend la forme d’un sondage et d’une boussole pour orienter les jeunes dans leurs choix politiques, sur fond de gamification. Reste à voir si l’application proposera la même chose pour les présidentielles françaises.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés