Screencheat est un jeu complétement déjanté dans lequel le seul moyen de gagner est d'épier ses adversaires.

L’inconvénient quand on joue en multijoueur sur la même télévision — en plus de ne rien y voir –, c’est qu’on ne peut jamais vraiment être sûr que les autres joueurs ne sont pas en train d’épier notre partie de l’écran. Excédés, les développeurs du studio australien Samurai Punk ont décidé de prendre le problème à l’envers.

Ils ont lancé en 2014 un jeu dans lequel on ne peut pas gagner à la loyale. Son nom, Screencheat, qu’on pourrait traduire en français par « regarder furtivement sur un autre écran », explique à lui tout seul le concept complètement barré du jeu.

ss_1b3b365cbe0be9a2bccf7faf52c5e14a537c0dad.1920x1080

Y sont où tous les gens ? !

Basiquement, Screencheat est un FPS. Mais c’est aussi le seul FPS dans lequel tout le monde est invisible ; de fait la seule manière de savoir où se trouve l’adversaire est d’espionner son écran.

Pour pousser le ridicule un peu plus loin, les joueurs doivent se mettre sur la gueule en utilisant des armes toutes plus ubuesques les unes que les autres, qui vont du mousquet jusqu’au nounours chargé d’explosifs.

Le jeu est disponible sur Windows, Mac et Linux via Steam et Il propose neuf modes de jeu tant en ligne que hors ligne. Il sortira sur Xbox One et PS4 le 1 er mars, et si on se fie aux critiques unanimes des joueurs PC, nul doute que le titre saura se faire une place sur les consoles de salon.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos