L'organisation Internet Archive vient d'ajouter un millier de jeux Windows 3.1 dans sa collection. Et il est possible d'y jouer directement dans son navigateur web.

Vous avez une tendresse particulière pour les jeux vidéo d’antan ? Réjouissez-vous : une sélection d’un millier de titres est désormais disponible sur le site web de l’organisation Internet Archive. Et le plus formidable, c’est qu’il est possible d’y jouer directement dans son navigateur, sans avoir à installer quoi que ce soit !

Vous souhaitez par exemple vous faire une petite partie de Monopoly Deluxe ? Lancez donc le jeu dans votre navigateur (cela fonctionne avec Firefox, Chrome et Edge), attendez qu’il charge complètement puis ajoutez des joueurs : il ne vous reste alors plus qu’à lancer les dés et à réussir vos opérations immobilières !

Des jeux Windows 3.1 qui raviveront des souvenirs.

Évidemment, ne vous attendez pas à voir des jeux aux graphismes époustouflants. On est au début des années 90, avec les limites que cela comporte. C’est l’époque de la Mega Drive et de la Super Nintendo, de Final Fantasy IV et de Street Fighter II. À l’époque, Sony n’était pas encore entré dans le marché du jeu vidéo.

Mais fort heureusement, le fun n’a pas attendu l’arrivée des jeux vidéo les plus aboutis visuellement pour faire son apparition. Et relancer Bang Bang, Risk, Missile Attack !, Duck, sans oublier les classiques Démineur et Solitaire, même pour quelques instants, pourrait bien vous faire l’effet d’une madeleine de Proust.

Bang Bang
Cela vous rappelle-t-il quelque-chose ?

Les amoureux du rétrogaming, ce mouvement consistant à (re)découvrir des jeux anciens à y jouer, devraient trouver leur bonheur dans cette caverne d’Ali Baba numérique. Surtout qu’elle est garnie de bien d’autres choses. En effet, l’ajout d’un millier de jeux sur Internet Archive n’est clairement pas une première.

L’organisation propose en effet des jeux d’arcade, des jeux MS-DOS et même des titres ayant fait carrière sur consoles (Atari 2600, Sega Megadrive, Game Gear…).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés