Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Torrents Time veut se tourner vers la musique

Torrents Time souhaite aller au-delà des films et des séries télévisées en incluant la possibilité de streamer de la musique via son logiciel de P2P.

Après la vidéo, place à l'audio ? Ces derniers jours, Torrents Time a beaucoup fait parler de lui en s'invitant sur plusieurs sites de liens BitTorrent, comme The Pirate Bay et KickAss Torrent. Ce petit logiciel, qui permet de transformer ces espaces en véritables plateformes de streaming, pourrait maintenant se tourner vers la musique.

C'est en tout cas la direction dans laquelle souhaite aller l'équipe derrière le projet, selon un porte-parole contacté par Hypebot. L'idée est de pouvoir faire avec la musique ce que Torrents Time permet déjà de faire avec les films et les séries télévisées. Et le développement serait déjà bien avancé.

La sortie de ce Torrents Time pour la musique est en effet une question de « semaines ». Le logiciel est pour le moment en train de passer les derniers tests d'assurance qualité afin de délivrer l'expérience la plus satisfaisante possible.

Il reste à savoir quel succès aura l'extension de Torrents Time pour la musique, dans la mesure où l'offre légale se montre déjà très compétitive dans ce domaine.

Outre les plateformes de streaming comme Apple Music, Spotify ou Deezer, qui proposent des sessions d'écoute gratuites ou payantes selon le niveau de l'abonnement, il y a aussi les sites comme YouTube et Dailymotion, qui permettent déjà d'écouter de la musique sans passer par la case piratage.

Car en effet, le piratage n'est qu'une conséquence de l'inadaptation de l'offre légale à l'ère numérique. Or, lorsque celle-ci est au niveau, les raisons du pirater s'estompent de facto. Et s'il y a encore des marges de manoeuvre dans le domaine de l'audiovisuel, force est de constater que le secteur de la musique a largement amélioré son offre pour satisfaire le public.