Noël est passé et les constructeurs font le bilan des ventes. Mais si Sony montre ses muscles avec la PS4, Microsoft fait preuve d'une grande discrétion sur le succès hivernal de la Xbox One.

Dans la guerre des consoles que se livrent les constructeurs, Sony dépasse ses adversaires de la tête et des épaules. Et les fêtes de fin d’année ont très certainement permis à la firme nipponne de creuser un peu plus l’écart avec ses concurrents. C’est en tout cas ce qu’on peut déduire par contraste, tant le silence de Microsoft est assourdissant par rapport aux annonces régulières faites par le groupe dirigé par Andrew House.

ps4manette.jpg

À Noël, Sony estime avoir vendu pas moins de 5,7 millions de PlayStation 4. À ce nombre, il faut ajouter toutes les consoles qui ont trouvé preneur depuis le lancement de la PS4 à la fin 2013 : plus de 30 millions. Par ailleurs, Sony affirme avoir noté une hausse de 60 % du nombre d’abonnés au PlayStation Plus (PS Plus) à la fin de l’année 2015 par rapport à la même période un an plus tôt.

Dans le camp d’en face, le sujet des ventes de la Xbox One est soigneusement évité. Lundi, un communiqué s’est simplement félicité que la Xbox One est devenue la console Xbox qui se vend le mieux et a mis en avant des statistiques d’activité montrant l’intérêt des joueurs pour le jeu en ligne (Xbox Live). Seules des indications de vente portant sur des jeux ont été données. Mais sur la console elle-même, rien.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés