Lors du CES 2016, Intel a dévoilé une vidéo promotionnelle dans laquelle apparaît la chanteuse Lady Gaga. Partenaire du fondeur américain, elle promet la tenue d'un évènement en février mêlant art et technologie.

« J’ai maintenant la capacité d’inventer ce qui ne peut l’être ». Voilà donc l’annonce pour le moins audacieuse qu’a lancée Lady Gaga lors du CES 2016, dans une vidéo promotionnelle diffusée par Intel lors de sa conférence de presse. En effet, la chanteuse excentrique est maintenant partenaire du géant américain de l’électronique grand public pour un projet qui demeure pour le moment bien mystérieux.

Mystérieux mais prévisible. On imagine en effet que celui-ci mêlera art et technologie. C’est d’ailleurs ce qu’explique l’artiste dans son clip : « un projet qui mettra en valeur la technologie grâce à la créativité, à son plus haut niveau ». Et cela se fera a priori au cours d’une performance qui se déroulera lors de la 58ème cérémonie des Grammy Awards, qui aura lieu le 15 février à Los Angeles.

En revanche, il est difficile de deviner la nature du projet qui lie Lady Gaga à Intel.

L’usage de la technologie dans des concerts n’est en tout cas pas nouveau. On a par exemple vu des « hologrammes » dans un concert de hip-hop (Tupac apparaissant virtuellement aux côtés de Dr Dre et Snoop Dogg) ou dans un autre de métal au Japon (hide du groupe X Japan). Des projets plus ambitieux sur l’art numérique, à l’image de Maelström à la Philharmonie de Paris.

Une chose est sûre : les artistes sont prisés par les marques high-tech pour leur capacité à prescrire des produits. Ce n’est pas par hasard si Intel avait embauché Will.i.am en 2011 en tant que directeur de la création innovante en janvier 2011 ou que BlackBerry avait sollicité Alicia Keys pour faire un travail similaire. Sans parler de toutes ces personnalités qui sont invitées à utiliser tel ou tel gadget.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés