Star Wars: The Force Awakens a battu de nombreux records depuis sa sortie en salles en décembre. Le film est aujourd'hui en lice pour être le film le plus rentable de l'histoire... si l'on écarte certains facteurs.

Douze jours. Il n’aura fallu que douze jours à Star Wars : The Force Awakens pour franchir la barre symbolique du milliard de dollars de recettes. Succès commercial indéniable à défaut d’être un succès critique incontestable, le septième volet de la saga est aujourd’hui en très bonne position pour rejoindre les gros succès mondiaux au box-office, dont le classement est actuellement dominé par deux films de James Cameron, Avatar et Titanic.

À cette occasion, Disney a listé une ribambelle de records que le long-métrage d’Abrams a pulvérisé sur son passage. Cela inclut le record mondial de recettes pour un deuxième week-end, le meilleur démarrage de tous les temps pour décembre, le meilleur démarrage pour un film en IMAX ou encore le film ayant atteint le plus vite les seuils des 100 (1 jour), 200 (2 jours), 300 (5 jours), 400 (8 jours) et 500 millions (10 jours) de dollars.

Disney enchaîne les records avec Star Wars.

Hélas pour le géant du divertissement, un record particulièrement symbolique a résisté à la déferlante : il s’agit du record mondial pour un premier week-end. Selon le site spécialisé Box Office Mojo, The Force Awakens arrive à la troisième place, derrière Harry Potter et les Reliques de la Mort (2ème partie) et Jurassic World, qui est premier du classement.

Sans tenir compte de l’inflation du prix d’un billet de cinéma, The Force Awakens est déjà le quinzième film le plus rentable de l’histoire et il est très bien parti pour dépasser la barre du milliard et demi de dollars en recettes (d’autant qu’il n’est pas encore sorti en Chine). Jusqu’à présent, seuls cinq films y sont parvenus : Furious 7, Avengers, Jurassic World, Titanic et Avatar. Ces deux derniers sont d’ailleurs les seuls à avoir franchi le cap des 2 milliards de dollars.

Worldwide Grosses
Classement qui ne tient pas compte de l’inflation.

Un classement qui a ses limites

Il reste toutefois à déterminer la pertinence d’un tel classement. Inflation prise en compte, le top des films les plus rentables est complètement bouleversé, avec l’entrée en lice d’œuvres comme Autant en emporte le vent, La Mélodie du bonheur, E.T. l’extra-terrestre, Les Dix Commandements, Le Docteur Jivago ou Les Dents de la mer. En dollar constant de 2014, c’est Autant en emporte le vent qui est considéré le film le plus rentable de l’histoire.

D’autres considérations sont à prendre en compte : avec l’augmentation de la population au fil des décennies, le public allant au cinéma a naturellement augmenté. En outre, les habitudes de consommation des films, les moyens mis en œuvre pour la promotion des films, le rôle joué par Internet et les réseaux sociaux et le coût à part de certaines places de cinéma (pour la 3D et pour l’IMAX, qui n’existaient pas il y a vingt ans) sont autant de facteurs qui faussent la comparaison des films à travers le temps.

Cela étant dit, l’investissement consenti par Disney en 2012 lors du rachat de Lucasfilm pour 4 milliards de dollars est en train de payer. Le premier film de la nouvelle trilogie lui a déjà fait gagner plus d’un milliard de dollars. Les deux autres films et les longs-métrages dérivés devraient lui rapporter autant. Et l’on ne parle même pas de la galaxie de produits dérivés déjà commercialisé et qui sera renouvelée régulièrement. Et c’est sans doute là le plus important pour un géant du divertissement comme Disney.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés