Sony annonce avoir vendu plus de 30 millions de PlayStation 4 dans le monde depuis son lancement fin 2013. Le constructeur japonais surclasse largement ses rivaux.

Dans la bataille des consoles que se livrent les constructeurs, Sony continue de dominer très largement ses concurrents. En effet, la PlayStation 4 vient de franchir un nouveau cap symbolique cette semaine : d’après les données collectées par l’entreprise japonaise, plus de 30 millions d’exemplaires ont été vendus depuis son lancement.

Comme pour bien enfoncer le clou, Sony précise dans son communiqué que ces 30 millions représentent le nombre de consoles vendues aux joueurs dans le monde — la PS4 est proposée dans 124 pays — et non pas le nombre de consoles distribuées aux commerçants, en attendant d’être achetées.

30 millions de PlayStation 4 vendues en deux ans.

La PlayStation 4 fera-t-elle aussi bien que les générations précédentes ?

La PlayStation 2, qui est sortie en 2000, s’est vendue à plus de 155 millions d’exemplaires (chiffres datés de 2012). Lancée en 2006, la PS3 a atteint la barre des 80 millions (données de fin 2013). Quant à la toute première PlayStation, apparue en 1994, plus de 102 millions d’unités (selon des informations datées de 2007) sont parties.

Et du côté de la concurrence ? Nintendo, qui a lancé la Wii U en 2012, est très en retrait sur Sony. Début octobre, le groupe nippon a annoncé que sa console s’est vendue à 10,73 millions d’exemplaires dans le monde. Nous sommes très, très loin du succès phénoménal qu’a connu le modèle précédent, la Wii, avec plus de 101 millions de ventes.

Quant à Microsoft, il faut croire que la situation est décevante : la dernière fois que le groupe a évoqué la situation commerciale de la Xbox One, c’était en novembre 2014. L’entreprise indiquait alors avoir distribué 10 millions d’exemplaires aux commerçants. Mais peut-être que les raisons de cette situation sont à trouver dans la génération précédente

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés