Les premiers jeux de Nintendo qui seront proposés sur smartphone seront gratuits. C'est ce qu'a annoncé le directeur général de DeNA, une société japonaise chargée de les développer.

Des jeux gratuits à télécharger, mais qui incluront très probablement des options d’achat. Tel devrait être le modèle économique sur lequel s’appuiera la société japonaise DeNA, qui est spécialisée dans le développement de jeux vidéo sur smartphone, lorsqu’elle mettra à disposition les cinq titres qu’elle doit concevoir pour le compte de Nintendo d’ici le mois de mars 2017.

Mercredi, le directeur général de DeNA, Isao Moriyasu, a expliqué que « les jeux qui sont actuellement dans les tuyaux sont des free to play » (F2P), selon des propos rapportés par le Wall Street Journal. Or de manière générale, les studios qui optent pour ce modèle économique incitent ensuite les joueurs à effectuer des micro-paiements via une boutique en ligne, afin d’avoir un moyen de gagner de l’argent.

Par exemple, ces micro-transactions peuvent permettre au joueur d’obtenir un autre look pour un personnage, une nouvelle monture, une mascotte ou un objet amusant. Dans ces cas-là, le joueur n’obtient aucun avantage particulier sur ces adversaires : il ne s’agit que d’achats cosmétiques ou de divertissement.

Free to play, micro-achats et pay to win.

Mais il existe aussi des achats qui ont une incidence sur l’équilibre du jeu. Ceux-si sont plus controversés parmi les joueurs, car ils créent un déséquilibre entre les joueurs qui n’est pas fondé sur le talent mais sur le porte-monnaie : ceux qui peuvent payer peuvent bénéficier d’un meilleur armement, d’accélérer la montée en niveau ou de récupérer compétences supplémentaires. Cette sous-catégorie du F2P est baptisée pay to win (P2W).

Dans le cadre de l’alliance passée entre Nintendo et DeNA pour développer des jeux sur smartphone, il est encore trop tôt pour dire si les titres free to play proposeront bien des options d’achat et, le cas échéant, s’il s’agira de micro-paiements uniquement à des fins décoratives ou s’ils pourront permettre à un joueur de « tricher » en sortant sa carte bleue.

DeNA n’a pour l’instant pas dévoilé le moindre titre qu’il développe pour le compte de Nintendo. En revanche, ce dernier a présenté une application mobile il y a deux semaines. Baptisée Miitomo, elle est censée permettre de mieux connaître ses amis. La sortie du titre est prévue pour 2016.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés