Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Cyberharcèlement organisé chez jeuxvideo.com : Marlène Schiappa interpelle Twitter et Webedia

Dans un courrier, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa interpelle Twitter et Webedia. Cette lettre intervient alors que deux militants féministes et une journaliste subissent des vagues de cyberharcèlement émanant du forum 18-25 de jeuxvideo.com.

La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa vient d'interpeller Twitter et Webedia dans un courrier daté du 3 novembre 2017, au sujet des vagues de cyberharcèlement dont font actuellement l'objet deux militants féministes et une journaliste.

https://twitter.com/MarleneSchiappa/status/926445401271623685

« Mon attention a été attirée en début de semaine par un déferlement de commentaires haineux adressés via votre réseau social Twitter à Mme Clara Gonzales et M. Elliot Lepers en réaction à leur initiative de « numéro anti-relou. » Cette attaque coordonnée de la part de nombreux utilisateurs de votre service et la violence des commentaires exprimés a contraint les deux créateurs de cette initiative à suspendre momentanément le service », écrit Marlène Schiappa dans cette lettre.

Le 27 octobre 2017, deux militants féministes, Clara Gonzales et Elliot Lepers, ont annoncé la création d'un numéro de téléphone « à donner aux relous trop insistants. » Le principe était louable : aider les victimes de harcèlement de rue à couper court à un échange avec une personne insistant pour récupérer leur numéro de téléphone. Une fois contacté, ce numéro devrait adresser un SMS invitant son destinataire à tenir compte du consentement des femmes.

Expliquant que leur initiative avait rapidement été victime de son succès, Clara Gonzales et Elliot Lepers ont lancé une cagnotte en ligne permettant aux internautes de contribuer au maintien de cette ligne téléphonique.

Insultes et menaces de mort

C'est dans ce contexte que le service a essuyé, le soir du 30 octobre 2017, une vague d'attaques coordonnées : le 06 mis en place pour lutter contre le harcèlement de rue a reçu plus de 20 000 messages d'insultes, contraignant ses créateurs à désactiver temporairement la ligne. Lors de cette campagne de cyberharcèlement, Clara Gonzales et Elliot Lepers ont également fait l'objet de menaces de mort.

Sur leurs comptes Twitter respectifs, tous deux ont précisé que cette vague de cyberharcèlement était menée par des membres du forum 18-25 de jeuxvideo.com, propriété du groupe de média en ligne Webedia.

Lors de la matinale d'Europe 1 du 31 octobre 2017, la journaliste Nadia Daam est revenue sur cette vague de harcèlement à l'occasion de sa chronique intitulée « Le coup de patte. » À l'antenne, la journaliste a qualifié le forum 18-25 de « bac marron d'Internet, la poubelle à déchets non recyclables », déplorant le « travail de sape » organisé par ses membres à l'encontre des deux militants. Plus largement, Nadia Daam a souligné la manière récurrente dont des membres du forum découragent « la moindre initiative féministe » en orchestrant des campagnes de menaces et harcèlement.

Depuis cette prise de parole, la journaliste fait elle-même l'objet d'une vague de harcèlement et cyberharcèlement. Nadia Daam a subi des attaques sur les réseaux sociaux, des menaces de mort ainsi qu'une tentative d'intrusion dans son domicile, énumèrent nos confrères du journal Libération dans une tribune exprimant leur soutien à la journaliste -- cette tribune a été signée par la rédaction de Numerama. Dans son courrier adressé à Twitter, Marlène Schiappa évoque également cette campagne de cyberharcèlement subie par Nadia Daam, que la représentante politique estime être « d'une ampleur et d'une gravité extrêmes. »

Webedia promet plus de modération

La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes mentionne par ailleurs l' « accord de principe » que lui a délivré le directeur de Webedia en s'engageant à doubler le nombre de modérateurs travaillant sur le forum de jeuxvideo.com.

De son côté, Webedia a publié le 3 novembre sur la page Facebook du forum une déclaration dans laquelle le groupe indique apporter un « soutien sans équivoque aux personnes physiques ou morales ayant été atteintes, aux créateurs du service « anti-relous » contre les violences faites aux femmes, comme à la journaliste Nadia Daam. »

https://www.facebook.com/jvcom/posts/10155147369306173

Webedia ajoute se tenir « à la disposition des autorités pour confondre les auteurs de telles attaques ou menaces » et précise être en train d'étudier « la possibilité d’une action juridique solidaire ou spécifique à l’encontre des utilisateurs ayant possiblement détourné l’usage des forums jeuxvideo.com à des fins malveillantes. » Mais depuis notre enquête qui a presque un an maintenant sur des sujets exactement similaires, rien n'a bougé.