Le gouvernement propose de revivre les grands évènements de l'histoire de France survenus depuis la Révolution grâce à un site dédié permettant de naviguer entre les dates. La plateforme, plaisante à parcourir, oublie toutefois certains faits marquants.

Vous n’êtes peut-être pas au courant, mais le 9 juin a été retenu pour fêter la Journée internationale des archives. C’est donc tout naturellement à cette date qu’il a été décidé de lancer un espace interactif fort bien conçu dans lequel les internautes ont la possibilité de « revivre les évènements qui ont marqué l’histoire ou façonné la France », grâce à la disponibilité de nombreux documents numérisés.

Accessible sur le site du gouvernement, ArchivesGouv affiche une frise chronologique où les années ne sont pas représentées : à la place, les évènements sont classés dans une éphéméride : il suffit de cliquer sur une date, symbolisée par un jour et un mois, pour avoir accès à une information sur ce qui s’est passé ce jour-là dans l’histoire récente de notre pays.

Pour le 1er janvier par exemple, c’est l’année 2002 qui a été retenue car à cette date c’est le passage à l’euro qui a marqué l’histoire. Le 3 janvier, on saute vingt-neuf ans en arrière avec la loi du 3 janvier 1973 instituant un Médiateur de la République. Deux jours plus tard dans la frise mais presque cent ans ans dans le passé, autre moment remarquable, avec l’inauguration de l’Opéra Garnier.

Bien sûr, certaines dates sont suffisamment ancrées dans l’imaginaire collectif pour ne pas avoir besoin d’être décrites : si je vous dis 6 juin, 18 juin, 14 juillet ou encore 11 novembre, vous avez certainement une petite idée de ce qu’il s’est passé d’important ces jours-là. Attention, parfois plusieurs évènements majeurs ont pu survenir à une même éphéméride. Pour le 11 novembre, il y a aussi un fait marquant en 1944.

Vous vous demandez lequel ? Allez donc sur ArchivesGouv !

Outre la frise chronologique que vous pouvez parcourir dans les deux sens, l’espace vous fournit un champ de recherche pour voir si tel ou tel mot-clé donne quelque chose, ainsi qu’une zone de tri par mois… Ou encore un outil permettant de ne retenir que les dates d’une certaine époque, comme les grands évènements de la IIIe république, les années De Gaulle ou encore la présidence Chirac.

Les évènements malheureux oubliés ?

En tout, onze périodes sont prises en compte sur ArchivesGouv, depuis la Révolution jusqu’à nos jours — vous ne trouverez donc aucune mention de Charlemagne ou de son sacre, par exemple. On notera toutefois que les évènements malheureux de l’histoire ne sont pas renseignés dans la frise chronologique, ce qui donne une vision orientée de l’histoire française perçue par le gouvernement.

Il n’est par exemple pas fait mention du 22 juin, date à laquelle le gouvernement a signé l’armistice avec l’Allemagne nazie après la défaite du pays lors de la campagne de France. On ne trouve pas non plus de traces du « 13 novembre », du « Bataclan », de « Charlie Hebdo » ou même du mot « attentat ». Or, certains de ces faits ont façonné l’histoire de France et, pour certains d’entre eux, entrainés d’autres évènements majeurs.

Partager sur les réseaux sociaux