Fort d'une remontée inédite dans les sondages, et d'un premier meeting holographique réussi, le candidat Mélenchon profitera de cette technologie pour animer sept meetings dans sept villes différentes.

Les ambitions du leader de la France Insoumise ne se calment guère, à quelques jours maintenant du premier tour des élections présidentielles. Après avoir mis en avant la technologie permettant de diffuser un hologramme en direct lors de son double meeting du 5 février dernier entre Lyon et Aubervilliers, Jean Luc Mélenchon vient d’annoncer l’organisation de sept meetings simultanés pour le 18 avril prochain.

Présent physiquement à Dijon, son hologramme se chargera de convaincre les citoyens et militants présents à Clermont, Grenoble, Montpellier, Nancy, Nantes et LePort. Annoncé avant la tenue de son meeting de Marseille dimanche 9 avril, c’est un défi inédit que le candidat de gauche va essayer de relever : gérer sept publics différents avec les mêmes mots et la même gestuelle. Si les qualités d’orateur du député européen ne sont plus à prouver, reste à voir si les sept villes seront convaincues par les mêmes propositions et déclarations.

Faire campagne sur tous les terrains

Cette stratégie de se déployer holographiquement, souvent moquée par les commentateurs ou comme dans cette BD à venir, est cohérente avec la volonté de Jean-Luc Mélenchon de vouloir s’adresser à un large public citoyen pour l’amener aux urnes. Les villes choisies ne l’ont d’ailleurs pas été par hasard, puisqu’on peut y observer dans certaines un taux d’abstention record aux dernières échéances électorales (près de 75 % aux législatives partielles l’année dernière à Nantes, encore 54 % en 2014 à Montpellier).

Elle permettra aussi de limiter certains coûts de déplacement et de diffuser le programme de L’Avenir en Commun dans certaines zones qu’il aurait été impossible de visiter dans le temps restant de la campagne, comme La Réunion. Manuel Bompard, directeur de campagne, précise d’ailleurs les horaires  : « Ces six meetings en hologramme auront lieu à 19 heures (heure de Paris) et donc à 21 heures à La Réunion  ». Une volonté toujours plus grande de faire une campagne originale, comme ont déjà pu le mettre en évidence les différentes initiatives de l’équipe de Mélenchon, la dernière en date étant le jeu Fiscal Kombat du Discord Insoumis.

Crédit photo de la une : GUE/NGL

Partager sur les réseaux sociaux