Le fondateur d'eBay, via son réseau Omidyar Network, va contribuer au financement d'un projet consistant à tester le revenu de base au Kenya pendant 12 ans

Elon Musk n’est pas la seule personnalité de la Silicon Valley à s’intéresser au revenu de base. Le fondateur d’eBay, Pierre Omidyar, sent lui aussi que ce mécanisme a du potentiel pour aider la société. Mais contrairement à Musk, qui propose de mettre en place ce dispositif pour accompagner le développement de l’automatisation dans l’économie, Omidyar veut s’en servir pour améliorer les conditions de vie.

« Il est clair que les transferts monétaires ont un rôle important à jouer pour atténuer la pauvreté et rendre les individus autonomes », lit-on sur sur Omidyar Network. Le souci, c’est « qu’il y a très peu de recherche ou de preuves empiriques sur la manière et le bon moment d’utiliser le revenu de base » puisqu’il « n’a pas été testé sur une longue période de temps ou avec  une base de bénéficiaires universels ».

C’est pour cette raison qu’un versement de 493 000 dollars sera fait au profit de l’ONG GiveDirectly afin d’expérimenter le revenu de base dans quelques régions du Kenya sur le long terme. Il est expliqué que «  GiveDirectly fera des transferts monétaires auprès de 26 000 personnes dans 200 villages au Kenya, avec environ 6 000 d’entre eux qui recevront un revenu de base pendant douze ans ».

Pierre Omidyar
Pierre Omidyar
CC OnInnovation

Les paiements auront lieu chaque jour et seront d’un montant de 0,75 dollar. C’est très peu selon les standards occidentaux mais cela représente 50 % du revenu moyen qu’un adulte kényan gagne dans les zones qui seront concernées par l’expérimentation. « Les montants sont importants pour les bénéficiaires », fait observer Omidyar Network, qui estime que son projet est le plus ambitieux en la matière.

Via son réseau, le fondateur d’eBay considère que ce programme a déjà entraîné des « résultats remarquables ». Il fait remarquer que des améliorations sur le plan nutritionnel, financier, la scolarisation et le statut de la femme sont attendues grâce à ce dispositif, pour ne citer que quelques domaines dans lesquels le revenu de base pourrait avoir un impact. Réponse dans quelques années.

Partager sur les réseaux sociaux