L'opérateur assure qu'il respectera le cadre de l'accord pris en mai 2015 consistant à supprimer toutes les zones blanches en 3G d'ici la fin juin.

Free Mobile garde le cap ; les zones blanches seront résorbées d’ici la fin du mois de juin 2017 sur l’ensemble du territoire métropolitain, conformément aux engagements pris en mai 2015 par les opérateurs, sous l’égide du gouvernement et de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep).

« Les réseaux mobiles de Free se déploient […] et nous nous sommes joints au programme zones blanches. […] On sera également présent sur l’ensemble des sites de ce programme d’ici la fin juin et nous sommes opérateur leader sur un peu moins de 300 sites, nous participons donc naturellement à l’effort collectif », a déclaré Maxime Lombardini mercredi matin devant les députés.

Repris par FrAndroid, les commentaires du directeur général d’Iliad, la maison-mère de Free Mobile, surviennent alors que les parlementaires de la commission des affaires économiques ont entamé une série d’auditions sur la couverture mobile et numérique des zones peu denses. Étaient aussi entendus le président de l’Arcep et les représentants des trois autres opérateurs (Orange, SFR et Bouygues Télécom).

L’accord signé en 2015 par tous les opérateurs disposant d’un réseau en propre prévoit un plan en deux étapes : le premier a consisté à apporter la 2G dans tous les centres-bourgs en zone blanche fin 2016 (contrat presque rempli, mais des circonstances extérieures ont empêché les opérateurs de tenir les délais) ; le second vise cette fois à apporter du haut débit mobile (3G). Échéance ? Fin juin 2017.

À lire sur Numerama : Testez la couverture 3G et 4G de vos trajets en temps réel grâce à nPerf

Partager sur les réseaux sociaux