Bill Gates a profité d'une conférence à la Columbia University vendredi dernier pour rappeler l'importance d'investir dans les énergies renouvelables et les technologies. Le milliardaire philanthrope a récemment investi 1 milliard de dollars en faveur de ces mesures écologiques.

Lors d’une conférence à la Columbia University qui a rassemblé 1 300 personnes, Bill Gates a mis l’accent sur l’importance d’investir dans les énergies renouvelables, les technologies, la recherche et le développement des métiers du futur.

Le milliardaire et fondateur de Microsoft l’affirme : « Certains sujets sont tellement compliqués, comme par exemple le changement climatique, qu’acquérir une bonne compréhension sur ces derniers est un peu difficile, notamment quand des personnes utilisent cette complexité et engendrent des incertitudes » en soulignant que la planète doit se tourner vers les énergies renouvelables.

En décembre dernier, Bill Gates a lancé  un fonds d’investissement de 1 milliard de dollars, appelé « Breakthrough Energy Ventures », voué à financier des projets concernant l’énergie renouvelable. On retrouve des investisseurs notables au sein du projet, comme par exemple Jeff Bezos (le CEO d’Amazon), Jack Ma (le fondateur d’Ali Baba) et Mike Bloomberg (fondateur de Bloomberg et ancien maire de New York).

Un fonds d’investissement à 1 milliard de dollars en faveur de l’écologie

Gates relativise ses inquiétudes quant à  l’administration de Donald Trump, car, selon lui, « les innovations seront profondes. » En outre, le milliardaire relance le débat sur l’enjeu des intelligences artificielles et explique que leur rôle sera essentiel dans le monde professionnel du futur, en suggérant qu’elles permettront de grandes avancées surtout dans le domaine des sciences informatiques et des biotechnologies.

Le milliardaire philanthrope souligne avec optimisme : « La capacité des agents artificiels pour lire et comprendre des contenus sera phénoménale. »

À lire sur Numerama : Bill Gates investit des millions dans un appareil pour lutter contre le VIH

Partager sur les réseaux sociaux