Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

UberPITCH souhaite révéler les entrepreneurs dans les quartiers défavorisés

Uber lance en France la nouvelle édition de son UberPitch, un programme qui veut démocratiser et décentraliser la création de startups grâce à un concours.

UberPITCH est un concours de startups organisé par Uber à travers toute l'Europe. Cette année, en région parisienne, le concours qui permet aux participants de décrocher jusqu'à 15 000 € et une visibilité médiatique importante se déplacera dans nos quartiers, métonymie pour expliquer que le concours est à destination des publics défavorisés.

Véritable TechCrunch Disrupt décentralisé, l'UberPITCH permet à chacun de présenter son idée pour révolutionner le monde en quelques minutes et en vidéo. Ensuite, chaque projet est étudié par un jury d'experts et de professionnels qui éliront ensuite le meilleur candidat qui remportera pour la région parisienne le prix de la meilleur startup de l'édition 2016 de l'UberPITCH.

global_uberpitch_blog_960x480_r1-1

Pour sa deuxième édition française, ce concours sera porté par l'association Les Déterminés, un réseau d'accompagnement vers l'entrepreneuriat dans les quartiers dits prioritaires. L'association apportera son expérience et sa lecture du terrain à Uber pour favoriser les meilleurs projets issus de nos quartiers.

Les démarches pour participer au concours sont les suivantes : du 12 au 15 décembre, l'inscriptions des candidats se fait par ce formulaire. Ensuite, le 16 décembre, les candidats verront dans leur application Uber l'option UberPITCH leur être proposée. Dès lors, ils pourront commander un VTC dans lequel les attendra une caméra pour qu'ils puissent présenter leur startup en bas de chez eux, sans se déplacer dans d'austères bureaux.

https://youtu.be/BjHZ3KZ_EEQ

Enfin, le 17 décembre, les 10 projets retenus seront annoncés pour une finale qui se tiendra elle le 19 décembre à la mairie du 18e arrondissement. Là, les dix finalistes étayeront leur projet et devront convaincre de l'ambition de leur startup devant un jury mêlant entrepreneurs, partenaires sociaux, associations et investisseurs, dans lequel on trouve par exemple Pierre Gattaz (MEDEF), Dawala (Wati B), Damien Viel (Twitter) ou Moussa Camara (Les Déterminés).

L'annonce de la tenue du concours de startup parvient le même jour que les résultats de l'enquête du Ministère du Travail sur les discriminations à l'embauche. Cette étude sur les entreprises françaises montre des résultats inquiétants : des CV fictifs ont été envoyés à des entreprises de moins de mille employés suivant les offres d'emplois proposés, et selon l'étude le taux global de réponses positives reçues par une candidature « maghrébine » est de 36 %, contre 47 % pour les candidatures « hexagonales ». Soit onze points d’écart.

Uber

Une coïncidence pas si anodine, qui montre qu'Uber a en effet de vraies raisons de croire que le potentiel économique de nos quartiers est bel et bien sous-estimé. Est-ce que cela sera suffisant pour refaire la réputation de la société auprès du gouvernement ? Nous en sommes moins sûrs.